La Présidentielle passée : interrogations autour du silence de Me Wade

Le Pape du sopi avait appelé à l’insurrection après sa descente d’avion à l’aéroport international Blaise Diagne. Il avait demandé à brûler les bulletins de votes pour empêcher la tenue du scrutin présidentiel. D’aucuns croyaient à une connivence chaotique suscitée pour le Pape du sopi pour ouvrir la voie à Macky, tandis que d’autres soutenaient le contraire.

Après la proclamation des résultats du scrutin présidentiel, c’est la théorie de la connivence chaotique qui a été retenue. Autrement dit, Wade aurait appelé au boycott de la présidentielle pour soutenir le candidat Macky, selon certains observateurs. Et cette option aurait été la meilleure pour brouiller les pistes du côté de l’opinion. Simple hypothèse.

Cependant, d’autres auraient considéré que le Pape du sopi serait tétanisé par le sort peu enviable de son fils qui a maille à partir avec Dame Justice. Ce qui expliquerait ses réactions versatiles à l’égard de son ancien collaborateur, Macky Sall.

Au demeurant, il importe de se demander si son silence pesant n’est pas en train de créer des émules du côté de l’opinion qui laisse libre cours aux élucubrations les plus osées. Macky parle de dialogue politique auquel Me Wade et Diouf seront conviés. N’empêche, le Pape du sopi reste toujours imperturbable et intraitable. Incompréhensible pour une bonne partie de l’opinion.

Son silence devient au final complexe et même incompréhensible. En tous les cas, nombre de personnalités du pays souhaiteraient qu’il soit désormais en odeur de sainteté avec le président Macky. Surtout par le truchement du dialogue politique auquel il convie les acteurs politiques du pays.

Mais quoi qu’on puisse dire,le silence pesant de Wade continue de faire des émules.