Abdoulaye Daouda Diallo remonte les bretelles à Cheikh Abdou Mbacké

312

Les propos du député Cheikh Abdou Mbacké Bara Doli à l’endroit du directeur des domaines, ce jeudi, ont été jugés excessifs. Le ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo, a tenu à lui répondre. Il s’en est indigné.

«Honorable député Cheikh Abdou Bara Mbacké, je voudrais d’abord relever ce que vous avez dit lors de votre intervention tout à l’heure. Et c’est véritablement pour m’en désoler.

Je pense qu’une personne qui n’est pas là, qui ne fait pas partie de nos travaux, parce que c’est un projet de budget que je défends, qui est mon collaborateur, qui ne peut pas te répondre, que tu lui adresses certains propos désagréables, je pense que franchement tu n’aurais pas dû le faire.

Nous nous en indignons fortement parce qu’il s’agit d’un collaborateur sans voix, qui de plus est absent. Je pense qu’il ne sied pas, dans cet hémicycle, de pouvoir attaquer d’honorables fonctionnaires.

C’est mon collaborateur. Ses compétences, sa loyauté, c’est moi qui les apprécie avec son patron le Directeur général des impôts et domaines, tant qu’il nous donne satisfaction, et c’est ce qui est le cas aujourd’hui. C c’est un cadre compétent, loyal et entièrement satisfaction.»