Affaire Aby Ndour-Atépa : Voici les terribles conclusions de l’enquête de la Cybercriminalité

Attendus « à titre d’information » pour les magistrats qui ne vont pas tarder à recevoir le dossier sur leur table, les résultats de l’enquête ouverte par la division de la cybercriminalité de la DIC ont été couchés sur papier, ce mercredi soir. Premier à se présenter devant les policiers enquêteurs, l’architecte Pierre Goudiaby Atépa est resté sur la même ligne de défense : il n’a jamais rien fait de tout ce qu’Aby Ndour a déclaré. Et les résultats de cette enquête sont, pour le moins, renversants. Enquête. A en croire des sources judiciaires qui ont pris connaissance du dossier, «le vieux a confirmé ses dires. Et Aby Ndour aussi est restée constante dans ses accusations. » Seulement, puisque dans cette affaire les NTIC auraient, selon Aby Ndour, été utilisées dans leur communication, c’est la Division de la cybercriminalité qui a été préférée, par le parquet, à la Section de recherches de la gendarmerie. A rappeler qu’elles sont les seules deux unités judiciaires capables de tirer des conclusions matérielles irréfutables dans des dossiers de ce calibre. Et, à en croire des sources proches de la Sonatel, «à la demande de M. Goudiaby le relevé détaillé de ses communications a été remis à son avocat, Me Ousseynou

Cet article Affaire Aby Ndour-Atépa : Voici les terribles conclusions de l’enquête de la Cybercriminalité est apparu en premier sur Sunubuzz.