Affaire d’avortement : Cheikh Yérim Seck et ses coaccusés devant le juge Samba Sall

Le journaliste Cheikh Yérim Seck et ses coaccusés seront auditionnés sur le fond du dossier concernant l’affaire de l’interruption volontaire de grossesse aujourd’hui par le juge Samba Sall.

Auditionnés le 23 juillet dernier

Le juge Samba Sall s’est vite épanché sur le dossier d’avortement dans lequel le journaliste-chroniqueur Cheikh Yérim Seck est inculpé, avec trois autres personnes. Tous les inculpés ont été auditionnés dans le fond, le 23 juillet dernier, soit un mois après leur inculpation.

Ng Thiam soutient Cheikh Yérim dans ses propos

Niant toujours les faits de complicité d’avortement qui lui sont reprochés CYS a déclaré au Doyen des juges qu’il n’a rien à voir avec l’avortement de Ng. Thiam. La dame, elle soutient le journaliste dans ses propos.

L’infirmier demande une liberté provisoire

Kh. Faye, une des mises en causes dans cette affaire a été entendue. Le délégué médical Y. Sow, le seul à être placé sous mandat de dépôt, pour le délit d’avortement, a également fait face au juge instructeur. Il a reconnu les faits. D’ailleurs, son conseil a déposé, hier, une demande de liberté provisoire en sa faveur.

Rappel

Le journaliste et patron de Yerimpost est accusé d’avoir engrossé Ng. Thiam avant de lui remettre 200.000 FCfa pour avorter. Quant à Kh. Faye, elle est accusée d’être l’entremetteuse entre le délégué médical Y. Sow et N. Thiam. Cependant, Cheikh Yérim Seck clame son innocence. Face aux enquêteurs, il a reconnu avoir remis de l’argent à sa co-inculpée, mais il ignorait totalement l’usage que cette dernière en a fait.

Cet article Affaire d’avortement : Cheikh Yérim Seck et ses coaccusés devant le juge Samba Sall est apparu en premier sur Sunubuzz.