Affaire de la femme malmenée à Sacré-Cœur : Une décision vient de tomber

Initialement prévu pour ce vendredi 24 juillet, le procès des trois prévenus dans l’affaire de la femme malmenée à Sacré-Cœur vient d’être renvoyé au 30 juillet Cette décision survient suite à la demande de la partie civile qui vient de se constituer.

Initialement prévu pour ce vendredi 24 juillet, le procès des trois prévenus dans l’affaire de la femme malmenée à Sacré-Cœur vient d’être renvoyé au 30 juillet Cette décision survient suite à la demande de la partie civile qui vient de se constituer.

Ibou Thiaw, Moussa Diallo et Babacar Ndiaye poursuivis pour collecte illicite de données personnelles, attentat à la pudeur avec violence et outrage publique à la pudeur vont encore rester en prison en attendant leur procès qui vient d’être renvoyé au 30 juillet sur la demande de la partie civile. Les trois prévenus étaient présents dans la salle du tribunal de flagrant délit.

Pour rappel, les trois prévenus, Ibrahima Diaw, Babacar Ndiaye et Moussa Diallo ont été cueillis le mercredi 22 juillet. Les trois prévenus, après avoir fait face au juge hier, ont été placés sous mandat de dépôt pour collecte et diffusion de données à caractère personnel, attentat à la pudeur et atteinte à la dignité humaine. Même s’ils ont tenté de nier les faits devant le maître des poursuites, la vidéo virale sur les réseaux sociaux, les montrant faisant subir un traitement dégradant à une jeune dame du nom de F. ND, âgée de 31 ans, résidant à Sacré-Cœur 2 démontre le contraire.

Cet article Affaire de la femme malmenée à Sacré-Cœur : Une décision vient de tomber est apparu en premier sur Sunubuzz.