Au Gabon, une source présidentielle affirme que tous les points stratégiques sont sous contrôle ainsi que les abords de la radio. Toujours selon cette source, les militaires ne veulent pas utiliser la force contre ceux qui ont pris le contrôle de la radio ce lundi matin. Par ailleurs, « internet et les réseaux sociaux sont coupés et plusieurs quartiers de Libreville n’ont plus d’électricité« , nous apprend Rfi.

GALSEN221 TV