Archives de catégorie : Ghana

Ghana: Il affirme que le bilan de Mahama en matière d’éducation est le pire depuis l’indépendance

Le ministère de l’Éducation affirme que l’ancien président John Mahama a le pire bilan dans le secteur de l’éducation depuis l’indépendance.

Ceci est en réaction aux affirmations de M. Mahama selon lesquelles le gouvernement dirigé par Akufo-Addo bâillonne les enseignants du secteur.

L’ancien président lors d’une réunion avec la direction de l’Association nationale des enseignants diplômés (NAGRAT) a déclaré mercredi que le gouvernement intimidait les enseignants.

Il a déclaré: «Nous devons réformer [le secteur de l’éducation] afin d’améliorer les résultats que nous obtenons du service d’éducation, mais en faisant ces réformes, vous devez emporter tout le monde avec vous. En ce moment, il y a une certaine tyrannie dans le système. Si en tant que chef d’établissement vous ouvrez la bouche et parlez, vous serez licencié sans passer par une procédure régulière. Tout le monde est silencieux parce que tout le monde a peur de parler. Et donc le gouvernement va de l’avant et met en œuvre le bulldozer. Une question que vous vous posez est quelle est la qualité de ces enfants qui vont sortir?

Le ministère a cependant rejeté ces allégations dans un communiqué, affirmant que le gouvernement souhaitait vivement impliquer les parties prenantes, y compris divers syndicats d’enseignants.

«Dans toutes ses réformes depuis son arrivée au pouvoir, ce gouvernement a été particulièrement attentif à impliquer toutes ses parties prenantes, y compris les différents syndicats d’enseignants. En effet, les syndicats d’enseignants témoigneront que le ministre du secteur, le Dr Matthew Opoku Prempeh applique une politique de porte ouverte et qu’ils n’ont pas besoin de rendez-vous pour lui rendre visite et dialoguer avec lui sur toute question relative à l’éducation. »

Le ministère a déclaré que le bilan de l’ancien président en exercice dans le secteur de l’éducation était “le pire depuis l’indépendance, pour le moins”.

L’attention du ministère de l’Éducation a été attirée sur un article diffusé par www.citinewsroom, dans lequel l’ancien président John Mahama aurait critiqué le gouvernement pour avoir prétendument bâillonné les enseignants. Cela aurait lieu lors d’une réunion hier avec les dirigeants de l’Association nationale des enseignants diplômés (NAGRAT).

Malheureusement, comme c’est généralement le cas en matière d’éducation, les allégations de l’ancien président sont dépourvues de faits.

Dans toutes ses réformes depuis son arrivée au pouvoir, ce gouvernement s’est attaché à impliquer toutes ses parties prenantes, y compris les différents syndicats d’enseignants. En effet, les syndicats d’enseignants témoigneront que le ministre du secteur, le Dr Matthew Opoku Prempeh, applique une politique de porte ouverte et qu’ils n’ont pas besoin de rendez-vous pour lui rendre visite et dialoguer avec lui sur toute question relative à l’éducation.