Guinée : 5 morts et un train incendié à Conakry

29

(Dakar) Quatre jours depuis le début des violences à Conakry et à l’intérieur du pays, la situation reste toujours très tendue dans plusieurs quartiers de la capitale guinéenne.

Ce vendredi 23 octobre, des manifestants surchauffés ont mis le feu sur la locomotive d’un train dans le quartier Sonfonia. Deux jeunes ont également été tués dans ce même quartier. Un autre jeune a reçu une balle à Bambeto et une jeune fille a été tuée très tôt dans la matinée au quartier Ratoma.

A rappeler que le gouvernement guinéen a réquisitionné jeudi l’armée pour le maintien de l’ordre.

Le président sortant Alpha Condé a adressé ses premiers mots de félicitations aux Guinéens suite à sa victoire reconnue par la Commission électorale nationale autonome (Ceni). Voici son post.

Mes chers compatriotes, MERCI !

Merci pour la confiance que vous m’accordez pour un nouveau mandat à la tête de notre beau et riche pays. C’est la #Guinée qui gagne.
#Kibaro

L’opposant Cellou Dalein Diallo est convaincu de s’être fait voler sa victoire à la présidentielle du weekend dernier en Guinée. Dans un entretien téléphonique avec l’AFP, il met en garde le régime Condé et la Ceni.

« Il est hors de question d’accepter les faux résultats que la CENI (Commission électorale nationale indépendante) est en train de proclamer en faveur d’Alpha Condé », a martelé Cellou Dalein Diallo. Convaincu, qu’ « Alpha Condé ayant complètement inféodé la Ceni et la Cour constitutionnelle ».

« Et on sait, ajoute-t-il, que pour rien au monde Alpha Condé ne va renoncer de son propre chef à son troisième mandat. C’est pour lui une question de vie ou de mort ».

Pour rappel, Cellou Dalein Diallo s’est autoproclamé vainqueur de la présidentielle au premier tour. Et les premiers résultats compilés, officiellement, donnent le président sortant la majorité absolue.