Mali : Revivez le film de l’arrestation d’IBK

620

L’Union africaine a annoncé, ce mercredi 19 août, la suspension du Mali après le coup d’État mené par des militaires la veille et qui a contraint le président, Ibrahim Boubacar Keïta, à la démission. Dans un message relayé sur Twitter et repris par Rfi, Les 15 membres du Conseil de sécurité de l’Union africaine ont précisé que cette suspension s’étendra «jusqu’à la restauration de l’ordre constitutionnel» dans le pays.

En outre, l’organisation régionale «demande la libération du Président Keïta, du Premier ministre et des autres membres du gouvernement détenus de force par l’armée».