Agression de L’étudiant Joel Ahyi : Les Premiers Éléments De L’enquête Dévoilés

Joël Célestin Philippe Ahyi, étudiant en master, a été attaqué, alors qu’il accompagnait deux de ses amies. Le pensionnaire de l’Université Assane Seck de Ziguinchor (UASZ) a été tué de plusieurs coups de couteau dans la nuit du 26 au 27 septembre. Selon Libération, la police du Point E a été dessaisie au profit de la Sûreté urbaine de Dakar pour élucider ce crime odieux commis sur ce fils unique.

La police du Point E dessaisie au profit de la Sûreté urbaine de Dakar

La chasse aux agresseurs de Joël Célestin Philippe Ahyi, étudiant tué dans la nuit du 26 au 27 septembre à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar est ouverte. La Sûreté urbaine de Dakar a été saisie. Le commissariat du Point E, qui était compétent en la matière, a été dessaisi au profit de la Sûreté urbaine de Dakar qui a lancé la traque pour mettre la main sur les assassins, informe Libération de ce mardi.

4 coups de couteau pour un téléphone

Les premiers éléments de l’enquête révèlent que les agresseurs ont asséné à Ahyi quatre coups de couteau parce qu’il refusait de leur donner son téléphone portable. Il était en compagnie de deux étudiantes, elles aussi victimes de vols.