Santé

Awa fonctionnaire qui vit à Dakar: « J’ai tout vendu pour payer mon traitement contre le cancer »

Le cancer est une maladie qui ronge physiquement et économiquement ceux qui en souffrent.

« C’est très cher. Quand tout cela a commencé, j’ai dû vendre tout ce que je possédais », dit Awa Florence, une patiente atteinte du cancer.

« Je n’ai plus rien. Je suis veuve et je n’ai pas les moyens de payer d’autres examens. »

Cette fonctionnaire qui vit à Dakar, la capitale du Sénégal, a été diagnostiquée l’année dernière d’un cancer du col de l’utérus.

Le cancer est un problème croissant en Afrique, et le Sénégal est l’un des derniers pays à essayer d’améliorer les soins accordés aux patients en subventionnant la chimiothérapie dans tous les hôpitaux publics.

Le gouvernement affirme que les médicaments seront gratuits pour les femmes atteintes d’un cancer du sein ou du col de l’utérus et jusqu’à 60% moins chers pour les autres types de cancer.

Certains des médicaments essentiels nécessaires pour traiter les effets secondaires de la chimiothérapie seront également couverts, explique Khady Mbaye Sylla, directeur des hôpitaux publics, à la BBC.

Mais le cancer nécessite souvent des traitements plus complexes que la seule chimiothérapie. Ces traitements coûtent plus cher, des frais que les patients doivent payer eux-mêmes.

DIOP Mamadou
Je suis Spécialiste des TIC, Expert en réseaux sociaux., Web publisher .Je suis un passionné du Web et j'exerce ce métier depuis 2009. Email: [email protected] Tel: +221 77 133 91 19

    Comments are closed.