Aziz Ndiaye «C’est mon marabout Serigne Babacar Sy Mansour qui m’a interdit formellement d’organiser des combats de lutte»

Roi des arènes de 2012 à 2014, Balla Gaye 2 veut retrouver sa couronne. C’est l’ancien promoteur Aziz Ndiaye, proche du lutteur, qui en a fait l’annonce. Le désormais ex-promoteur confie que son poulain, pour qui il négocie des contrats, rêve de reprendre encore une fois de ce titre.

Avec un palmarès XXL, Balla Gaye 2 s’est très vite imposé en ténor dans l’arène. Le lion de Guédiawaye compte 21 victoires contre 4 défaites. Il a été le roi des arènes de 2012 à 2014.  Interrogé lors d’un entretien qu’il nous a accordé,  l’ancien promoteur révèle que son poulain peut reprendre la couronne de roi des arènes. Titre que garde jalousement l’actuelle roi Modou Lo qui n’a pu le remettre en jeu cette saison avec l’arrivée de la pandémie à coronavirus. Balla encore roi des arènes ? Aziz Ndiaye réplique : «c’est fort possible que Balla Gaye soit encore roi des arènes». Il poursuit : «vous savez, le titre de roi des arènes, n’importe quel lutteur peut se l’adjuger. Le souhait de Balla Gaye et de tout son staff, c’est d’être roi des arènes une nouvelle fois». Mais avant de penser à se confronter au roi des arènes, Balla Gaye 2 doit en découdre avec Gris Bordeaux la saison prochaine, dans un combat organisé par Gaston Production. Le promoteur Gaston Mbengue a récemment confié avoir remis des avances aux deux lutteurs. Aziz Ndiaye assure que les cachets de son poulain et de son adversaire n’ont pas dépassé 150 millions de F Cfa, même s’il a préféré ne pas donner de chiffre. «A l’état actuel, avec le contexte que vit le monde entier, c’est trop cher pour un promoteur de devoir payer à un lutteur 150 millions, pour dire vrai. C’est même impensable. Les lutteurs maintenant sont devenus raisonnables concernant leurs indemnités», confie-t-il avant d’ajouter : «je ne vais pas dévoiler le cachet de Balla Gaye, mais je vous assure qu’il a un bon cachet, tout comme son adversaire Gris Bordeaux». Pour rappel, Balla Gaye 2 a été détrôné par Eumeu Sène, qui à son tour a été terrassé par Modou Lo. L’actuel roi des arènes, le chef de file de l’écurie Rock Énergie, a été terrassé à deux reprises par Balla Gaye 2.

«C’est mon marabout Serigne Babacar Sy Mansour qui m’a interdit formellement d’organiser des combats de lutte»

Aziz Ndiaye donne aussi les raisons qui l’ont poussé à quitter l’arène. La raison : son guide religieux le lui a formellement interdit. Cependant, il reste le manager de Balla Gaye 2.  Le leader d’Aziz Production confie qu’il ne fait que s’exécuter face à la demande de son guide religieux Serigne Babacar Sy Mansour. «C’est mon marabout Serigne Babacar Sy Mansour qui m’a interdit formellement d’organiser des combats de lutte. De ce fait, j’ai l’obligation d’accepter et d’obéir», réagit Aziz à la question de savoir ce que devient le promoteur. Aziz Ndiaye d’insister : «je ne vais plus jamais organiser de combat de lutte. Je ne suis demandeur de rien dans l’arène». Néanmoins, Aziz Ndiaye avoue toujours le défenseur des intérêts du lutteur Balla Gaye 2 pour la négociation de ses contrats. «Actuellement je ne suis qu’un amateur de lutte. J’avoue seulement que je négocie les contrats de Balla Gaye», confie-t-il avant de poursuivre : «je ne prends quand même pas d’indemnité. Je n’ose pas faire ça. Balla est un frère, un ami, un voisin, on a grandi ensemble. Je fais tout pour lui décrocher un combat. Maintenant, son entraineur se chargera de son état de forme, mais moi je ne m’occupe que de négocier ses contrats».

Cet article Aziz Ndiaye «C’est mon marabout Serigne Babacar Sy Mansour qui m’a interdit formellement d’organiser des combats de lutte» est apparu en premier sur Sunubuzz.