Talons aiguilles, compensés, plateformes… Quels talons choisir pour vos chaussures ?

Les chaussures à talons sont généralement perçues comme chic et intemporelles. Néanmoins, tout le monde n’est pas égal face aux centimètres ! “Pour vous sentir femme, portez des talons. Pour vous sentir déesse, portez-en de 12 centimètres”, cette phrase de Christian Louboutin peut sembler quelque peu caricaturale mais résume pourtant bien la relation particulière liant les femmes à leurs talons et tout ce que l’imaginaire collectif peut prêter aux chaussures vertigineuses.

Et si le plat n’a jamais été aussi tendance que ces dernières saisons, que cela soit avec la tendance des slippers ou celle des runnings, difficile de détrôner les escarpins, basiques de notre dressing, en matière de féminité ou de glamour. Mais si ces chaussures sont un objet de désir, elles sont également pour certaines un objet de torture… Talons trop hauts, formes inadaptées, on a vite fait d’en être dégoûtée à force de chutes malheureuses ou de bobos à répétition. Pourtant, bien choisies, vous pouvez faire de vos chaussures haut-perchées vos meilleurs alliées… Quel type de talon choisir ? Le talon compensé Très stable et confortable, le talon compensé est idéal pour celles qui battent le pavé toute la journée. Avec des chaussures compensées aux pieds, impossible de se retrouver avec un talon coincé dans une grille d’aération ou pire, qui se casse après une course poursuite avec son bus… En général, ce sont ces chaussures qui réconcilient même les plus récalcitrantes du talon avec la hauteur !

Pour encore plus de confort, le compensé se glisse même depuis plusieurs saisons à l’intérieur de baskets… C’est officiel : vous n’avez plus d’excuse pour y échapper. Cependant, le talon compensé, un peu “lourd” ne convient pas à toutes les silhouettes. En effet, sur des filles fluettes et aux jambes très fines il peut faire assez massif. Au contraire, il convient à celles ayant les mollets un peu plus forts ou aux femmes rondes. Le talon carré Même s’il ne l’est pas autant que le compensé, le talon carré est bien stable de par sa largeur.Il peut ainsi être porté de jour comme de nuit, en fonction du look qu’il aborde et de sa hauteur qui le rend plus ou moins aisé à porter. Malgré tout, globalement ce type de talon est confortable. Comme le talon compensé, le talon carré n’est pas l’idéal si vous avez des jambes très fines. Par contre, si vous avez des chevilles et des mollets un peu épais, il conviendra tout à fait puisqu’il sera en harmonie avec vos jambes et votre silhouette ! Le talon aiguille Glamour à souhait, le talon aiguille est le plus sexy… Vous transformant en femme fatale pour ceux qui croiseront votre chemin, il est idéal pour aller dîner au restaurant avec votre amoureux, pour prendre un cocktail avec vos copines ou pour jouer la working girl haut perchée en tailleur au bureau si vous vous sentez assez à l’aise pour les porter de jour. Si le talon aiguille ne laisse personne indifférent c’est par son côté inaccessible. Et ce dernier vient de son défaut principal… Le confort ! En effet avec des talons aussi fins, le poids de votre corps est concentré sur le devant de la chaussure et la stabilité n’est pas optimale… Afin de limiter les catastrophes, les débutantes porteront ce genre de talons dans des contextes où elles n’auront pas besoin de beaucoup marcher ou piétiner, au restaurant par exemple, sinon… Aïe ! Surtout que ces chaussures sont souvent hautes avec une forte cambrure, ce qui ne fait pas du bien au dos. En bref, les talons aiguilles sont plutôt pour les porteuses affirmées de chaussures hautes, qui manient déjà cet art avec brio. D’un point de vue morphologique, les talons aiguilles ne conviennent pas vraiment aux mollets forts dont ils souligneraient l’épaisseur par contraste mais plutôt aux jambes plus fines. Quelle hauteur est faite pour moi ? 5cm et moins Si les petits talons sont rarement mis en avant dans la mode, ce sont pourtant ceux qui sont les “meilleurs” d’un point de vue médical. Si vous vous sentez aussi à l’aise sur des talons qu’un hippopotame sur des patins à glace, cette hauteur est idéale pour vous familiariser avec ce type de chaussures. Promis, vous pourrez déambuler sans difficulté ! Entre 6 et 10cm Ce type de hauteur correspond à des talons dits “moyens”. Ils représentent un bon compromis entre la hauteur et le confort puisqu’ils élancent la silhouette tout en restant assez praticables dans la vie de tous les jours ! Plus de 10cm À plus de 10 centimètres de hauteur, on rentre dans la catégorie des “hauts talons”. On ne va pas vous mentir, ce type de talons est plutôt réservé aux initiées, celles qui ont l’habitude de marcher avec des talons sans difficulté. En effet, s’il est vrai que plus la cambrure de votre talon est haute, plus votre silhouette sera élancée avouez que ce n’est pas franchement productif si c’est pour au final marcher en boitillant ou avec la classe d’un canard. Mais ne vous inquiétez pas, ce n’est pas que vous ne pouvez pas trottiner en stiletto aujourd’hui que vous ne pourrez pas le faire dans quelques mois. Tout est question d’entrainement et de progression ! Les plateaux qui changent la vie (ou presque) Quand on parle de la hauteur des chaussures à talons il faut la différencier de la cambrure. En effet, la cambrure représente l’inclinaison réelle de votre pied, à quel degré de verticalité il se trouve. En général, on pense que plus une chaussure est haute, plus elle est cambrée, et moins elle est confortable pour vous et votre dos. Mais, en réalité, une chaussure peut être plus haute qu’elle n’est vraiment cambrée ! Tout ça dépend de si elle a un plateau (ou une plate-forme) à l’avant, ou non. Si vos chaussures en ont, vous allez gagner de la hauteur comme par magie, sans avoir le pied plus cambré et donc, sans souffrir. Par exemple, prenons deux paires de chaussures. L’une des paires est de 10cm de haut sans plateforme et la seconde est de 11cm de haut avec une plate-forme de 3 cm à l’avant du pied. Au final, c’est la seconde paire qui sera la moins cambrée et la moins douloureuse puisque la cambrure réelle ne sera que de 8cm ! Toutes les adeptes de talons vous le diront : les plateaux, ça relève presque de la magie. Cependant, mieux vaut qu’ils restent discrets donc ne les choisissez pas trop hauts. Les clés pour porter des talons avec style Si nos précédents conseils devraient déjà bien vous aider pour passer le cap du talon, voici quelques règles d’or qui vous sont nécessaires afin de devenir la reine de l’escarpin. On s’entraîne : Si certaines sont tellement à l’aise sur leurs stilettos qu’elles semblent être nées avec, rassurez-vous : non elles ne viennent pas d’une autre planète, elles ont simplement beaucoup d’entraînement derrière elles ! Comme vous le savez, Rome ne s’est pas fait en un jour, et bien pour le port de 12cm sans plateaux : c’est pareil. On fait progressif : Quitte à vous entraîner, faites-le de façon progressive ! En effet, si vous commencez directement par tenter les échasses, vous risquez de vite vous décourager face à l’ampleur de la difficulté qui vous semblera insurmontable… Alors que si vous commencez par des petits talons, en augmentant de quelques centimètres à chaque fois que vous vous sentez à l’aise, vous allez voir vos progrès de jour en jour et ça ne va que plus vous motiver. On triche : Vous l’avez vu avec les plateaux, il ne faut pas hésiter à duper son monde quand on porte des talons. Afin de vous éviter moult souffrances inutiles, pensez à glissez des semelles en silicones à l’intérieur de vos chaussures. Les coups seront ainsi amortis, et votre voûte plantaire vous remerciera en vous laissant danser jusqu’au bout de la nuit dans vos escarpins.

ohmymag.com
Copyright © Ohmymag