Belge tuée à Thiès : L’histoire jamais racontée de Josée Christiane

1380

D’après des confidences recueillies par L’Observateur, Josée Christiane, la Belge tuée par son époux sénégalais, était une coiffeuse professionnelle.

Selon le journal, elle tenait son salon dans sa ville, à Anderlecht, une des communes de la région de Bruxelles.

Un grave accident de la route l’a empêchée d’exercer son métier. Elle a eu des problèmes de colonne vertébrale et ne pouvait pas rester debout très longtemps.

Elle rate ainsi toutes ses reconversions professionnelles et vit de ses indemnités de chômage dans son appartement à une chambre à Anderlecht.

Avant de rencontrer son mari sénégalais M. G. Sarr, Josée s’était mariée, dans un premier temps, à un Congolais établi à Bruxelles.

L’union a duré le temps d’une rose. En 1995, elle effectue un voyage en Côte d’Ivoire. Après 6 ans de mariage, le divorce est prononcé.