Benjamin Biolay rend hommage à Jules Bianchi avec son album “Grand Prix”

Dimanche 5 octobre 2014. Jules Bianchi court pour Marussia en Formule 1. Ce jour-là, il participe au Grand Prix du Japon à Suzuka. Alors qu’il est bien dans sa course, le Français de 25 ans perd tout à coup le contrôle de sa voiture et s’en va tout droit percuter un engin de levage en train de dégager la voiture de l’Allemand Adrian Sutil qui a fait une sortie de piste. L’accident sera fatal au jeune pilote français qui s’éteindra en juillet 2015, à Nice. Pendant près d’un an, il restera dans le coma avant de finalement partir. Durant sa carrière, il a couru 34 Grand Prix.

Un hommage appuyé sur Instagram

Un destin tragique qui a profondément ému Benjamin Biolay. Dans une interview accordée au magazine Femina, le chanteur explique être un grand fan de course automobile. “Le rêve serait d’avoir une formule 1 que je mettrais dans mon garage pour la regarder comme s’il s’agissait d’une sculpture de Rodin”, avoue-t-il. Son neuvième album s’intitule d’ailleurs “Grand Prix” et ce n’est pas un hasard. “J’ai composé le titre Grand Prix après avoir appris la mort du pilote Jules Bianchi, que j’adorais. C’est ma peine que j’exprime”, indique l’intéressé. “Et quand je chante, dans ce titre : “J’étais un petit Français qui rêve sa vie”, je parle de lui, mais le petit Français qui rêve sa vie, c’est quand même moi”, ajoute-t-il.

Sur Instagram, le chanteur a rendu un bel hommage au pilote en postant une photo de lui légendée : “Jules Bianchi , l’ange foudroyé. L’album grand prix lui est dédié. Mille pensées pour sa famille et ses proches.”

Par Mélanie C.

Non Stop People

L’article Benjamin Biolay rend hommage à Jules Bianchi avec son album “Grand Prix” est apparu en premier sur Snap221.info.