Connect with us

Hi, what are you looking for?

Buzz

« 2 milliards » au chef de l’Opposition – Mamour Cissé: « C’est un minimum… »

« Il y a deux (2) milliards alloués au chef de l’opposition… Mais c’est essentiel ! Parce que ça fait partie intégrante de ce qui a été voté au référendum…« , selon Mamour Cissé. Il était l’invité de l’émission « Grand jury », sur la Rfm.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Essentiel!» , parce que, selon M. Cissé « c’est un minimum pour tous les pays qui se respectent… Même le financement des partis politiques, aujourd’hui, il faut qu’on en débatte. C’est quelque chose d’essentielle. Il faut qu’on en parle. Mais, si effectivement le chef de l’opposition ne doit pas être quelqu’un de pauvre, il faut lui donner les moyens, quand même, d’être au niveau apparent comme au niveau réel, mais des attributs.

Le chef de l’opposition « peut être une alternative au président de la République…

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Parce que, du jour au lendemain, il peut être une alternative au président de la République… » Pour Mamour Cissé, si un président élu peut avoir 8 à 10 milliards de caisse noire, « c’est un minimum que le chef de l’opposition puisse être dans les conditions. Parce que, à tout moment, il peut remplacer le président de la République. Mais, maintenant, s’agissant du montant, il n’a jamais été question d’en discuter…« , fait-il savoir.

Les 2 milliards et le dossier Aliou Sall-Petrotim

Advertisement. Scroll to continue reading.

Mamadou Lamine Diallo, qui était intervenu dans l’enquête de la BBC, impliquant Aliou Sall, frère du président Macky Sall, avait mis la puce à l’oreille. Pour le leader du mouvement Tekki, le président Macky Sall chercherait à étouffer le dossier aux royalties de plus de 6 000 milliards Fcfa, en accordant comme fonds politiques au chef de l’opposition la somme de 2 milliards Fcfa.

Selon lui, le procureur de la République ne veut pas traiter le rapport de l’Ofnac sur Petrotim. Accusant ainsi le chef de l’Etat de faire dans l’intimidation, la répression et l’emprisonnement systématique des leaders d’opinion qui portent le combat par tous les moyens. En usant notamment de l’offense au chef de l’Etat et autres dispositions antidémocratiques et liberticides du Code pénal.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Vous pourriez aimer aussi

Buzz

Leral.net a tenu à écrire à notre chère sœur Diary Sow, perdue de vue il y a quelques jours. Tout le Sénégal attendait de...

Buzz

De retour au Sénégal depuis quelques jours, Diary Sow sort enfin de son mutisme. La jeune femme s’est exprimée sur Instagram via sa page...

Sénégal

« Trop de légèreté et de zones d’ombre dans ce projet de Akon City ! Le comble c’est que personne ne cherche à comprendre...

Buzz

Il y a de belles femmes dans chaque pays d’Afrique. Elles sont très belles, charmantes, magnifiques, grandes et classiques. Il y a toutes sortes...

Advertisement