Abiba, sous l’ombre tutélaire d’un pater mélomane, Dieyna Baldé, un élan brisé ?

73

Elle est apparue, il y a quelques années, avec un style musical moins évident dans un pays où le Mbalax est roi. Mais, sous la protection paternelle, Abiba s’impose au fil du temps. Chantant dans un mélange de wolof et d’anglais pour imiter de grands noms de la musique mondiale dont Beyoncé, Rihanna, Jay-z… la jeune chanteuse réussit très tôt, avec son genre musical (world music), a accroché sa génération, et même au-delà.

Propulsée par ses duos avec de grandes stars à l’image de Youssou Ndour et Baaba Maal, elle se fait vite une place au soleil. La rigueur du pater lui permet de signer très tôt deux singles : « Sama mother » et « Domzei ». Abiba enchaine depuis les sorties de singles et clips. À force de persévérance, elle s’impose, aujourd’hui, tant bien que mal.