Connect with us

Hi, what are you looking for?

Buzz

Affaire Miss senegal 2020 Rangou dit ses 4 vérités « Boulene niou ssonal Démal police »

Le concours Miss Sénégal est depuis le début de la semaine au cœur d’une grosse polémique. En effet, la population sénégalaise s’est indignée du fait que miss Sénégal 2020 ait été snobée depuis son sacre. Des rumeurs affirmaient qu’au delà du fait qu’elle soit laissée en rade non pas à cause de la pandémie à Covid-19 cette dernière aurait plutôt été victime d’un wiol suivi d’une grossesse.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Un scandale sexuel qui a été confirmé par sa mère. Dans le but de démentir ces spéculations Amina Badiane, la présidente du comité Miss Sénégal a par conséquent tenu des propos salés lors d’une interview avec un média local en faisant « l’apologie du wiol » selon les internautes.

Une sortie qui a occasionné le retrait de certains partenaires. D’ailleurs l’on peut clairement lire dans un communiqué parvenu à Dakaractu émanant du concessionnaire automobile CFAO Motors, que ce dernier se retirait totalement de ce concours en mettant un point final à sa collaboration avec le comité « Miss Sénégal ».

Advertisement. Scroll to continue reading.

« CFAO Motors condamne fermement les propos tenus par la présidente du Comité Miss Sénégal. Ces propos vont à l’encontre de nos valeurs. Par conséquent, nous avons décidé de mettre un terme au partenariat avec le comité Miss Sénégal et retirons tous nos véhicules », lit-on dans ledit communiqué.
Est-ce la fin du Comité Miss Sénégal?

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Non à l’apologie du wiol »

Toujours dans le sens de dénoncer les propos tenus par la présidente du comité miss Sénégal, Amina Badiane, un groupe de femmes très suivi sur le réseau social facebook « Ladies Club » a lancé une pétition pour dire NON à l’apologie du wiol et occasionner ainsi le retrait de la licence du comité miss Sénégal. Lancée hier, cette pétition fait déjà l’objet de plus de 17.000 signatures. Dakaractu pour s’imprégner de tous les détails liés à cette affaire a contacté l’administratrice dudit club.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Notre objectif c’est d’obtenir 25.000 signatures (ndlr: la pétition était à plus de 40.000 signatures à 18 h) pour pouvoir espérer attirer l’attention des autorités compétentes pour le retrait de la licence du comité Miss Sénégal. Pour l’instant nous avons le soutien de plusieurs mouvements féministes ainsi que celui de Jamra. Ce qui s’est passé lors de cette interview est ahurissant, cette dame fait carrément l’apologie du wiol et son manque d’empathie a sidéré toute la communauté, notamment les femmes » a soutenu la journaliste et administratrice de la page avant de poursuivre : « ces jeunes filles sont des adolescentes qui n’ont pas forcément les épaules pour faire face au comité et dire NON à certains de leurs agissements jugés malsains. C’est le moment ou jamais d’arrêter cette farce de miss qui n’est qu’un enrobé de chantages et de mauvaises choses abjectes ».

« Miss Sénégal, une ARNAQUE? »

Advertisement. Scroll to continue reading.

Après une pluie d’injures de la part des internautes, quelques têtes connues se sont décidées à faire leur entrée. Ce n’est une surprise pour personne car il est très difficile de tirer les vers du nez de ces personnes qui ont directement été concernées par le concours Miss Sénégal cependant le Sénégal qui prône des valeurs telles que la tolérance et la solidarité notamment celle féminine, les anciennes participantes à l’élection ayant côtoyé le comité ont témoigné sur les réseaux sociaux suite à cet afflux autour des manœuvres du comité. « On restait dehors avec nos valises en attendant de pouvoir rentrer dans les hôtels dans lesquels nous devrions séjourner ».

Tels sont les propos de miss Kolda 2020 qui taxe Amina Badiane de proxénète qui ne cherche qu’à utiliser les misses à leurs dépens et à les placer dans des relations comme des pions sur un échiquier.
Un témoignage soutenu par la 1ère dauphine de Miss Sénégal Maroc 2016 qui atteste avoir été témoin de faits similaires impliquant aussi la personne de Amina Badiane.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Toutefois, le retrait des partenaires tels que CFAO Motors, un concessionnaire automobile vient conforter la thèse selon laquelle une voiture est bel et bien promise à la grande gagnante du concours de chaque année. Chose que la présidente du comité a nié lors de son interview avec le média local.

Pour rappel, elle a pris à témoin une représentante de la marque Automobile pour dire « dans les contrats que nous signons avec les misses il n’y a aucune mention qui spécifie qu’un quelconque véhicule sera donné à la gagnante en guise de récompense. »

Advertisement. Scroll to continue reading.

Le cas de Miss Sénégal 2020 apparaît alors comme l’arbre qui cache la forêt. Selon l’administratrice de Ladies Club ce problème doit servir d’exemple et mettre un terme à cette ARNAQUE. Si d’aucuns n’ont jamais apprécié les conditions dans lesquelles se tient ce concours qui fait la promotion d’un manque de pudeur qui va à l’encontre des valeurs que cultive un pays comme le Sénégal, d’autres soutiennent qu’il est temps de sortir de ce labyrinthe qui piège les demoiselles sénégalaises en leur tendant l’appât d’un étendard et d’une couronne qui cachent de sombres histoires.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Vous pourriez aimer aussi

Buzz

Leral.net a tenu à écrire à notre chère sœur Diary Sow, perdue de vue il y a quelques jours. Tout le Sénégal attendait de...

Buzz

De retour au Sénégal depuis quelques jours, Diary Sow sort enfin de son mutisme. La jeune femme s’est exprimée sur Instagram via sa page...

Sénégal

« Trop de légèreté et de zones d’ombre dans ce projet de Akon City ! Le comble c’est que personne ne cherche à comprendre...

Buzz

Il y a de belles femmes dans chaque pays d’Afrique. Elles sont très belles, charmantes, magnifiques, grandes et classiques. Il y a toutes sortes...

Advertisement