Arrêté pour conduite en état d’ivresse, le fils de Cheikh Amar abreuve d’injures les gendarmes Ngor

PUBLICITÉ

Serigne Saliou le fils de Cheikh Amar fait encore parler de lui. Le quotidien “Vox Populi” rapporte dans sa livraison du jour qu’il a été arrêté avant-hier, par la gendarmerie de Ngor. En effet, après une virée nocturne bien arrosée aux Almadies, le rejeton du patron du Tse est ressorti ivre d’une boite de nuit. Malgré tout, il a pris le volant de son véhicule.

Les gendarmes qui étaient en patrouille dans le secteur sont tombés sur lui. C’est dans ces circonstances qu’ils l’on sommé de s’arrêter, déjà qu’il conduisait en étant d’ébriété. Mais pour toute réponse le jeune homme a abreuvé d’injures les pandores. Tout de suite, ces derniers l’ont embarqué au poste où il a été placé en garde à vue. Et durant toute la journée d’hier, il y était en attendant d’être déferrer au parquet.

A moins qu’une main ne le tire d’affaire comme c’est le cas dans les différentes affaires dans lesquelles il est impliqué. En 2012, il s’est fait tirer dessus par les gendarmes en faction au domicile du président Macky Sall sis à Mermoz pour avoir refusé d’obtempérer alors qu’il venait de heurter un véhicule en stationnement. Récemment, dans une boite de nuit aux Almadies, il avait dégainé une arme à feu, pour en décousure l’international El Hadji Diouf. Et n’eût été la prompte intervention de bonnes volontés, le pire se serait peut être produit.

leral.net

PUBLICITÉ