Connect with us

Hi, what are you looking for?

Buzz

Ce qu’on sait du vieux et de son petit-fils brûlés à Keur Massar « Essence Laniou Soti Lak Keur Gui »

Jointe par téléphone, Dieynaba Ndiaye a nié les accusations portées à son encontre concernant l’incendie criminel de la maison de Dié Woulé Ndiaye qui a brûlé vif son mari et son petit-fils en parlant d’accusations mensongères. Par ailleurs, elle a pointé du doigt son adversaire politique Aminata Assome Diatta la candidate de Bby dans la localité de Keur Massar Nord et son camp. La responsable du mouvement Guëm Sa Gox leur a imputé la responsabilité des violences dans la commune. « Je ne suis mêlée ni de près ni de loin à cette affaire d’incendie. Je l’ai appris en même temps que tout le que monde», s’est-elle défendue.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Poursuivant Dieynaba Ndiaye a soutenu : « je ne pourrais jamais commettre de telles ignominies contre des êtres humains, notamment cet enfant de 3 ans. Je suis avant tout une mère de famille, qui a des enfants. Les enjeux de la politique ne me montent pas à la tête », a-elle clamé. D’après « Les Échos », la dame Ndiaye croyait que le motif de sa convocation, d’hier jeudi, à la gendarmerie de Keur Massar, était plutôt relatif « aux exactions et autres actes de vandalisme contre ses biens, notamment sa voiture, et ses partisans par les nervis d’Assome Diatta ».

« Les nervis d’Assome Diatta ont foutu, mercredi dernier, la merde dans notre quartier, vers les coups de 4 heures du matin. Ils se sont auparavant fait passer pour des policiers ou gendarmes en civil, avant de kidnapper un de mes éléments de sécurité, Thiat. Ils l’ont conduit ailleurs et sauvagement bastonné. Celui-ci est actuellement en soins intensifs à l’hôpital », a-t-elle révélé.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Par conséquent, la militante de Guëum Sa Bopp a reconnu toutefois être passée avec sa caravane devant le domicile conjugal de la militante de Bby. Cependant, elle a indiqué ne pas avoir commis d’acte de violence ou de provocation encore moins de menaces de quelque nature que ce soit contre Dié Woulé Ndiaye et ses camarades. « Je suis totalement innocente dans cette histoire d’incendie criminel. Et je ne l’ai point commandité », s´est défendu Dieynaba Ndiaye. Cette derniere a collé tous ses accusations contre son adversaire politique Aminata Assome Diatta.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Vous pourriez aimer aussi

Buzz

Leral.net a tenu à écrire à notre chère sœur Diary Sow, perdue de vue il y a quelques jours. Tout le Sénégal attendait de...

Buzz

De retour au Sénégal depuis quelques jours, Diary Sow sort enfin de son mutisme. La jeune femme s’est exprimée sur Instagram via sa page...

Sénégal

« Trop de légèreté et de zones d’ombre dans ce projet de Akon City ! Le comble c’est que personne ne cherche à comprendre...

Buzz

Il y a de belles femmes dans chaque pays d’Afrique. Elles sont très belles, charmantes, magnifiques, grandes et classiques. Il y a toutes sortes...

Advertisement