Grand Théâtre nationale : Tange Tandian fustige le prix de location

73

Récemment nommé directeur exécutif de l’observatoire de la Musique et des arts du Sénégal (OMARTS) lors de leur assemblée générale d’hier, Tange Tandian a très vite pris fonction. Parlant du Grand Théâtre nationale, il estime que son accès n’est pas facilité aux artistes sénégalais.

Alors que l’Observatoire a une mission d’alerte et de veille pour apporter des correctifs et réalisations pour éradiquer les obstacles aux développement culturel et économique dans le respect des différences fécondantes, Tange Tandian soutient que : « la vocation du grand théâtre n’est pas de faire des bénéfices ». Il juge ainsi inacceptable le montant (6 à 7 millions Fcfa) de la location de la salle. Pour lui, « avec 500 mille francs, chaque artiste aurait dû jouer au Grand Théâtre ».