Hommage à Papa Bouba Diop – Henri Camara en pleurs : « J’ai perdu mon jumeau. Le jour de son décès j’ai quitté le restaurant et me suis enfermé dans ma chambre pour …»

95

Hommage à Papa Bouba Diop – Henri Camara en pleurs : « J’ai perdu mon jumeau. Le jour de son décès j’ai quitté le restaurant et me suis enfermé dans ma chambre pour …»

L’ancien international et ami intime du défunt, très ému, force la voix pour parler de son frère jumeau avec qui il a débuté la carrière de footballeur.

« Je n’ai plus la force pour parler de Papa Bouba Diop, mais je vais essayer de parler de lui un peu. Notre amitié a débuté au Jaraaf de Dakar. C’est en 1995 que notre histoire a débuté en juniors. Nous avons enduré toutes les catégories. On partageait tout. En signant à Neuchâtel en Suisse, j’avais tout fait pour qu’il me rejoigne parce que je voulais toujours l’avoir à côté de moi. C’est un jumeau que j’ai perdu. Il était calme, tout le temps dans son coin. Il était toujours à mes côtés quand je n’allais pas bien. Le dernier message c’est Merci Bro qu’il m’a envoyé. Le jour de son décès j’ai reçu un message qui m’en informait. J’ai quitté le restaurant et me suis enfermé dans ma chambre pour répondre. C’est par la suite que sa femme m’a confirmé son décès. J’étais complètement abattu », souligne le tombeur de la Suède lors de la coupe du monde du monde 2002.

Avec Dakaractu