Les photos de Diaba Sora en garde à vue sur la toile, elle dénonce un complot de la Police

89

Interpelée dans l’affaire dite Anick Berthé dite Leila Kane Diallo par la Brigade d’investigation judiciaire, placée en garde à vue après son audition avant d’être libérée. La Kim Kardashian du Mali affirme ne pas être surprise de voir des photos d’elle derrière les barreaux. » c’était l’une des objectifs recherchés ».

Arrêtée dans des circonstances douteuses, la star des réseaux sociaux explique à Maliactu.net qu’elle était devant sa porte quand un 4×4 non immatriculé s’est garé à côté d’elle, à son bord, il y avait quatre hommes habillés en civil.

« Ils m’ont demandé de les suivre sans me donner d’explication sur leur identité et pourquoi ils m’amènent avec eux, c’est une fois à la Brigade d’investigation judiciaire que j’ai compris » affirme-t-elle.

N’ayant pas reçu de convocation au préalable, Diaba Sora explique qu’elle était curieuse de savoir pourquoi elle a été arrêtée.

Une fois dans le bureau de la police, qu’on lui a notifié que c’est sur une plainte de Anick Berthé dite Leila Kane Diallo qu’elle a été interpellée.

« Les policiers m’ont expliqué que j’avais fait une vidéo avec ma sœur dans laquelle ont parlaient de Leila Kane Diallo sans réellement mentionner son nom. Surprise et n’ayant jamais fait de vidéo en mentionnant le nom de Leila Kane Diallo, Ils ont prétendu que je parlais d’elle-même si je n’ai pas dit son nom. C’est à partir de ce moment que j’ai compris qu’il s’agit d’un complot » Regrette Diaba Sora

A l’arrivée de Mariama à la police pour essayer de comprendre la situation, elle a été immédiatement arrêtée pour ces gestes sur les vidéos de Diaba et placée en garde à vue avec Diaba Sora. Relâchées 30 minutes plus tard avec l’obligation de se rendre chez le procureur le lendemain, les fans de la star lui ont confirmé que les partisans de Leila plus précisément Atchou Sora ont pu avoir des photos d’elle dans la cellule avec la complicité des policiers.

Le lendemain devant le procureur, la plaignante et l’accusé ont fait la paix avant l’abandon des poursuites. Quelques semaines plus tard, une Camerounaise « Coco Emilia » ou Biscuit de Mer a publié des photos de Diaba Sora en garde à vue dans l’unique objectif de ternir l’image d’elle suite à son succès de Paris, avant de demander aux internautes d’identifier la personne sur la photo.

Après avoir vu ses photos en garde à vue sur internet, Diaba s’est dit très déçu du comportement de la police malienne. « Mes droits n’ont pas été respectés et c’est uniquement des maliens qui peuvent faire ce genre de comportement à leur compatriote. » déplore la Kim Kardashian du Mali

La rédaction
Maliactu