Les premières images de Assane Diouf juste âpres sa libération

1744

Inculpé par le Doyen des juges pour «injures, provocation directe à une manifestation armée par un moyen de diffusion publique, outrage à agent dans l’exercice de ses fonctions et violences et voies de fait», l’activiste est désormais libre.

08 mois de détention

En détention depuis près de huit mois, il recouvre la liberté suite à sa condamnation par la deuxième chambre correctionnelle du Tribunal de grande instance de Dakar. Les autres chefs d’accusation, à savoir rébellion et appel à un attroupement non suivi d’effet n’ont pas été retenus.