Connect with us

Hi, what are you looking for?

Buzz

Mal de dos : testez vos connaissances en 10 vrai / faux

Tournez le dos aux idées reçues ! Le mal de dos touche 4 personnes sur 5, de tout âge, hommes et femmes. Si les causes sont multiples, les solutions ne sont pas toutes bonnes à prendre. On a demandé à des spécialistes du dos de nous éclairer !

Advertisement. Scroll to continue reading.

Subitement, il nous plie en deux, nous fait crisper les muscles le long de la colonne vertébrale, entre les deux omoplates ou plus bas, semblant bloquer les reins, et la douleur lance parfois jusque dans la cuisse. Il y a peu de chances que l’on y échappe : plus de 4 personnes sur 5, des deux sexes et de tout âge, en souffriront un jour au cours de leur vie, prévient l’Assurance maladie.
Sur le même sujet
Quels sport contre le mal de dos ?
Mal au dos : 6 sports qui soulagent

Médicalement parlant, le mal de dos n’est pas une maladie mais un symptôme. D’où la nécessité de consulter, et en priorité un médecin. Toute douleur étant un signal d’alarme, il peut ainsi être le signe secondaire d’une pathologie plus grave. Dans 97 % des cas, heureusement, le mal, localisé en bas de la colonne vertébrale, est ce que l’on appelle scientifiquement une lombalgie commune. La cause de son déclenchement ne tient pas uniquement à une possible lésion ou un défaut anatomique de la colonne vertébrale. Les éventuelles affections (scoliose, cyphose, arthrose ou hernie) ne sont qu’une pièce du puzzle, s’ajoutant aux facteurs de risque que sont la susceptibilité individuelle et les contextes personnel, familial, social, professionnel. La lombalgie n’est pas à prendre à la légère pour autant. L’Assurance maladie estime que pour 7 % des malades, la douleur aiguë se transforme en douleur de fond et la lombalgie devient alors chronique.

Le mode de vie moderne en cause. Si « le mal de dos existe sans doute depuis que l’homme se tient debout », souligne Audrey Petit, professeure de pathologie professionnelle au CHU d’Angers, il n’est pas qualifié de mal du siècle pour rien. L’hyper sédentarité du mode de vie moderne est une pièce du puzzle qui contribue à sa progression galopante : la lombalgie est aujourd’hui la première cause d’inaptitude professionnelle avant 45 ans et la troisième cause d’invalidité. Si la sédentarité est en partie responsable, c’est aussi de ce côté que se trouve la solution : « Le traitement, c’est le mouvement ! », selon le slogan de l’Assurance maladie. Les preuves scientifiques se sont en effet accumulées depuis 20 ans pour démontrer que le sacrosaint repos n’est pas le remède, même s’il était encore prescrit systématiquement par 65 % des généralistes en 2017 et qu’il est considéré comme la meilleure solution par 7 Français sur 10, entre autres idées reçues. Pour être efficace, la prise en charge doit commencer par détricoter un certain nombre de ces croyances qui, loin de guérir, « se révèlent au contraire un facteur majeur de passage à un mal de dos chronique », met en garde le Pr François Rannou, médecin rééducateur et rhumatologue à l’hôpital Cochin (APHP).

Advertisement. Scroll to continue reading.

Inscrivez-vous à la Newsletter Top Santé et recevez gratuitement votre livret de recettes légères et gourmandes

Bonjourdakar

L’article Mal de dos : testez vos connaissances en 10 vrai / faux est apparu en premier sur Snap221.info.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Vous pourriez aimer aussi

Buzz

Leral.net a tenu à écrire à notre chère sœur Diary Sow, perdue de vue il y a quelques jours. Tout le Sénégal attendait de...

Sénégal

Sunubuzz – Ce que cette femme fait devant son mari a fait le tour du net. Regardez le couple filmé par leur proches. Cet...

Buzz

De retour au Sénégal depuis quelques jours, Diary Sow sort enfin de son mutisme. La jeune femme s’est exprimée sur Instagram via sa page...

Sénégal

« Trop de légèreté et de zones d’ombre dans ce projet de Akon City ! Le comble c’est que personne ne cherche à comprendre...

Advertisement