Connect with us

Hi, what are you looking for?

Buzz

Marème Dial tire sur Marodi: « j’ai décidé de ne plus travailler avec une production qui ne respecte pas » (vidéo)

De mère maroco-algérienne et de père sénégalais, Khalima Gadji grandit dans la communauté marocaine au Sénégal.

Son frère, Kader Gadji est acteur également. Il joue avec elle le rôle de Birame dans la série Maîtresse d’un homme marié.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Elle est la mère d’une fille née en 2010.

Carrière
Elle commence les castings à l’âge de 15 ans, mais elle n’est pas retenue3. Grâce entre autres à la plateforme Wakh Art, elle se fait connaître comme modèle et pose pour des magazines et des publicités.

Après avoir joué dans les séries Tundu Wundu et Sakho & Mangane, elle interprète le rôle principal de Marème Dial dans Maîtresse d’un homme marié qui la révèle au grand public. Marème, qui est la maîtresse de Cheikh, l’homme marié de la série n’a pas été un rôle facile à assumer au début.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Khalima Gadji n’aimait pas au départ le personnage de Marème qui lui paraissait “très hautaine”, elle lui aurait préféré le rôle de Racky Sow. Elle est souvent prise à partie par des gens qui la confondent avec son personnage et lui reprochent de donner un mauvais exemple . Mais elle considère que ce rôle et les réactions qu’il suscite sont révélateurs de la différence de regard que porte la société sur la sexualité des hommes et celle des femmes.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Vous pourriez aimer aussi

Buzz

Leral.net a tenu à écrire à notre chère sœur Diary Sow, perdue de vue il y a quelques jours. Tout le Sénégal attendait de...

Sénégal

Sunubuzz – Ce que cette femme fait devant son mari a fait le tour du net. Regardez le couple filmé par leur proches. Cet...

Buzz

De retour au Sénégal depuis quelques jours, Diary Sow sort enfin de son mutisme. La jeune femme s’est exprimée sur Instagram via sa page...

Sénégal

« Trop de légèreté et de zones d’ombre dans ce projet de Akon City ! Le comble c’est que personne ne cherche à comprendre...

Advertisement