Robe d’Ouzin Keita: Mame Makhtar Gueye Jamra réagit: ”Ouzin est un travesti”

47

Ouzin Keita est un travesti qui a atteint l’extravagance. Cela est flagrant. Et c’est un très mauvais signal pour notre jeunesse, une banalisation de la déviance sexuelle, mais surtout, de la promotion du troisième genre. Dans les colonnes de L’Observateur, le représentant de l’ONG Jamra annonce vouloir faire le tour des familles religieuses pour s’opposer à cette nouvelle nomenclature ministérielle incluant la notion de genre.
« Ministère de la femme, de la famille, et de l’enfance , ça suffit comme appellation. Pourquoi ajouter le genre? Nulle part dans les textes sacrés, Dieu n’a fait mention d’un troisième sexe, d’un sexe intermédiaire. Il n’y a que le sexe masculin et féminin. Maintenant avec la force que les homosexuels ont, ils sont en train d’avancer dans les démocraties occidentales. Chaque jour que Dieu fait, ils franchissent de nouveaux paliers. Les gay pride sont devenues une arme redoutable, au point de faire plier le gouvernement de François Hollande et lui faire adopter la loi sur le mariage homosexuel. C est le troisième genre, dont Ouzin Keita est l’ illustration, et est en train d’être le porte drapeau de cette notion de genre qu’on veut nous imposer au Sénégal. mais ça ne passera pas, puisque Jamra compte faire des actions », avertit-il.

Mais la question qui se pose pour l’ONG, c’est que veulent les Sénégalais. « Quand il y a eu cette série que nous avons contestée, nous en avions donné les raisons auprès des gendarmes de l’audiovisuel qui nous ont donné raison. Mais l’opinion a traité Jamra de tous les noms en lui reprochant de n’avoir pas engagé le dialogue avant de porter plainte contre la série MUHM. Tenant compte de cette donne, quand il y a eu le problème avec Wally Seck, nous avons privilégié le dialogue et là, ils disent non! Il ne faut pas dialoguer avec Wally. Maintenant, vient l’affaire Ouzin Keita. Nous voulons très bien aller lui parler, mais les Sénégalais peuvent ne pas être du même avis. Donc il faut laisser pourrir le pays dans la perversion, et ne pas parler aux pervers? Qu’est ce qu il faut faire? Jamra se pliera à la volonté de l’écrasante majorité de l’opinion des Sénégalais, puisqu’ils ont insaisissables… », se désole Mame Makhtar Gueye.