Terribles révélations sur l’affaire des deux h*mos*xuels surpris en plein ébats à la grande mosquée « Tous les deux avaient culotte baissée jusqu’à la cheville”

111

On n’est pas vraiment sorti de l’auberge, après le mariage gay à Mermoz où 25 homosexuels ont été arrêtés, un autre fait plus grave s’est produit à la grande mosquée de Dakar. Selon Les Échos qui donne l’information, deux homosexuels, S. S. (29 ans) et S. D. ont été surpris, en pleins ébats dans l’enceinte du lieu de culte de la capitale sénégalaise. Les faits ont eu lieu, avant-hier, aux environs de 3h du matin.

“Tous les deux avaient culotte baissée jusqu’à la cheville”

Ces deux homosexuels ont en effet ciblé la Grande mosquée de Dakar, malgré tout ce que ce lieu symbolise dans la foi de la communauté musulmane, durant les heures creuses de la nuit pour y frapper fort en commettant un sacrilège.

Selon toujours les Echos, les déviants sexuels à moitié nus, étaient en pleins ébats sexuels. Tous les deux gus avaient la culotte baissée jusqu’à la cheville. L’un s’était courbé, avant de se mettre carrément à quatre pattes à même le sol dans un recoin sombre, histoire d’éviter éventuellement les regards indiscrets ou les brusques apparitions d’individus. Tandis que le second se tenait debout juste derrière lui et le sodomisait.

C’est le vigile de la mosquée qui a alerté la police de Rebeuss dont les éléments ont débarqué sur les lieux et pris les deux gays sur le fait.

Les mis en cause sont aussitôt embarqués dans la fourgonnette de police puis conduits, avec toutes les pièces à conviction à l’appui, au commissariat d’arrondissement de la localité. Ils sont présentement placés en garde à vue à Rebeuss et continuent de faire face aux questions des enquêteurs.