Urgent! Adamo montre les arrestations de Mo Gates et dévoile tous ses secrets

1025

En 2020, un sénégalais basé aux USA est passé de l’anonymat total au succès absolu auprès des internautes sénégalais. S’il avait commencé à faire parler de lui durant le début de la pandémie et le premier confinement au Sénégal, Mo Gates a fini par atteindre le « graal » avant la fin de l’année qui s’est écoulée. Mohamet Diallo, puisque c’est son nom à l’état civil, est une homme d’affaires sénégalais qui aurait fait fortune aux États Unis suite à plusieurs investissements réussis. En bon fils du pays de l’Oncle Sam, il affiche sa richesse à travers ses publications et vidéos en direct sur instagram.

Mo Gates le jet-seteur

Mohamet semble aimer la belle vie et le luxe. Il n’hésite pas à montrer qu’il a réussit et justifie son attitude par la mentalité américaine qu’il a fini de s’approprier. En effet, il estime que pour être un bon businessman aux States, il faut incarner un certain pouvoir, une certaine apparence pour faire effet aux yeux de la société.De plus, après avoir réussi sa vie, il faut bien trouver un moyen de la pimenter d’une manière ou d’une autre. Il semble être à un tournant de sa vie et vouloir franchir un palier.

Changement radical d’attitude Mo Gates aurait il un agenda caché ?

Sa manière de s’habiller, sa manière de s’exprimer… tout est entrain de changer chez Mohamet Diallo. Il suffit de faire un tour sur son compte instagram pour voir que le nettoyage a été bien fait pour ne laisser aucune trace de son passé de jet setter. Il veut laisser de lui l’image d’un leader africain qui a réussit, en affaires, à devenir millionnaire en dollars. Ce qui est de bonne guerre car en s’y prenant bien, il pourrait atteindre une autre sphère en vue d’acquérir des marchés internationaux.

Il se peut qu’il soit également intéréssé par la politique sénégalaise. Donald Trump y est parvenu en étant une référence en la matière, alors pourquoi pas lui. Une fois la notoriété acquise renforcée par les tournées prévues, il pourrait commencer par lancer son mouvement de jeunes et créer un parti. Cependant, il fera certainement face aux sabotages des politiciens classiques qui ont fini de faire de la politique un métier à part entière.

Les points positifs du « Phénomène ».

-Mo Gates peut être un source d’inspiration pour les jeunes entrepreneurs, il est la preuve qu’il est bien possible de réussir aux États-unis ou partout dans le monde, à travers la bourse qui est un secteur encore inconnu pour la plupart.

-Il assiste sa communauté à sa manière, même si la forme utilisée dérange un certain nombre de sénégalais qui prennent cela pour du « nguisteul »..Il ne cache pas son passé à ses followers et n’a jamais prétendu avoir toujours été riche..

-Il avoue ses erreurs. Dans ce sens, il est sincère au point d’avoir révéler lors d’un de ses « Lives » avoir fait un an de prison aux États-Unis. Donc, ce n’est pas un vendeur de rêves qui tente de se faire passer pour un être parfait. Bien au contraire, il puise de ses erreurs pour donner de conseiller ceux qui en ont besoin.

En définitive, Mo Gates, ou pourquoi pas Mohamet Diallo tout court bientôt, a réussi à attirer l’attention des Sénégalais d’ici et d’ailleurs. Il a le vent en poupe et rien ne semble en mesure de freiner sa marche en avant. La suite qu’il souhaite donner à son parcours, ainsi que ses ambitions, détermineront son éternelle emprunte… ou non. Dans l’espoir qu’il fasse les choses de manière à ce qu’il en soit ainsi, Wait and see.

Mamadou Mansour Diop
CEO Galsen221