Urgent: Ça chauffe au Tribunal de Diourbel, la Police disperse les soutiens de Oustaz Dieng

170

Les nerfs sont très tendus aux alentours du tribunal de grande instance de Diourbel où la police a chassé les maîtres, élèves coraniques et proches du prévenu Oustaz Ibrahima Dieng.


Mais la situation a dégénéré quand ces derniers ont assiégé les locaux pour soutenir leur collègue traîné en justice pour avoir enchaîné des talibés au niveau de son daara.


Renforcé par un détachement du Gmi, les éléments du commissariat central ont lancé des grenades lacrymogènes à la foule pour éviter tout rassemblement.


Les autorités veulent éviter le syndrome de l’affaire Khadim Guéye. En effet, les maîtres coraniques et leurs élèves avaient saccagé le tribunal de grande instance de Louga lors du procès de leur collègue.