Condamné à deux ans de prison avec sursis par le tribunal de grande instance de Louga (nord-ouest), le maître coranique Cheikhouna Guèye, était poursuivi pour maltraitance d’enfants. Aujourd’hui, il bénéficie du soutien du célèbre prêcheur de la Sentv pour mieux prendre soin de ses talibés et de son daara.