Vidéo: Serigne Modou Kara débarque sur le plateau “kén dou Serigne Touba” et tombe en transe

1256

Le guide religieux, Serigne Modou Kara Mbacké, a décidé de briser le silence suite à l’affaire du démantèlement des centres de traitements supposés lui appartement. Il a convoqué une conférence de presse le 1er janvier prochain, à son domicile sis à Mermoz à partir de 16h.

Cette affaire des centres de redressements implantés dans différents quartiers de Dakar notamment à Ouakam, Point E, Guédiawaye, est pendante devant le justice. Le juge d’instruction du 8e cabinet a placé sous mandat de dépôt 42 talibés de Kara sur les 43 incriminés dans l’affaire.

Seul Pépé Diao, fils du richissime homme d’affaires Baba Diao, a échappé à la prison. Il a été placé sous contrôle judiciaire pour avoir prêté sa maison qui a servi de centre de redressement à Ouakam. Les 42 autres disciples de Serigne Modou Kara sont poursuivis pour « association de malfaiteurs, séquestration, blanchiment de capitaux etc ».

Pour rappel, plus de 350 jeunes regroupés dans ces établissements auraient été victimes d’actes de « séquestration », de « maltraitance », voire même de « tortures », relate la gendarmerie. Les victimes souffrent de « malnutrition sévère » et leurs corps portent les traces de « sévices corporels », ajoutent les enquêteurs.