Connect with us

Hi, what are you looking for?

Buzz

Vidéo: Sonko-Adji Sarr, Samba Sall, les révélations d’une enquête de l’Asred

5 mois après le décès de Samba Sall, le fauteuil du juge du premier cabinet est toujours vide. Pourtant, plus 200 dossiers sont dans les tiroirs.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Selon Ibrahima Sall, président de L’ASRED (Association pour le Soutien et la Réinsertion Sociale des Détenus) qui a mené une enquête exclusive sur cette affaire, ce retard est dû à une terrifiante affaire mystique qui est au cœur du dossier Ousmane sonko – Adji Sarr, dont le défunt Doyen des juges d’instruction, avait hérité suite au désistement du juge du 8e Cabinet, Mamadou Seck.

Une surprenante révélation dont le président de l’Asred dit avoir des preuves fiables.
Ibrahima Sall dit tout dans cette vidéo.

Advertisement. Scroll to continue reading.

«Nous sommes venus présenter nos condoléances à la famille. Mame Cheikh Niass a perdu la vie dans des circonstances très douloureuses. Vous avez entendu les propos de son co-détenu. M. Niass n’avait bénéficié d’aucune assistance au niveau du poste de police. Il y a eu une violation constante de ses droits. Non seulement, il n’a pas bénéficié d’appel téléphonique chez lui, on ne lui a pas permis d’avoir un avocat pour l’assister. Et nous interpellons le chef de l’Etat pour qu’il prenne des mesures contre des délits de ce genre qui sont toujours faits par la police.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Dans ces locaux, souvent les personnes en détention sont maltraitées. Ils (les Forces de l’ordre) n’ont aucun respect pour ces prévenus. Nous allons organiser un sit-in au ministère de la Justice. Nous allons interpeller toutes les organisations des droits de l’Homme pour que de pareils faits puissent s’arrêter. Et j’interpelle les familles que si pareille chose leur arrive, il faut refuser d’encaisser les deux millions de l’Etat visant à les corrompre, puis après étouffer les crimes. Ce n’est pas sérieux. Nous avons constitué un avocat pour renforcer Me Ciré Clédor Ly. L’autopsie n’est pas encore établie. Mais on a le droit de réclamer une contre-expertise. Ces morts dans les locaux de la police, il faut que le Peuple et les autorités de l’Etat puissent prendre des sanctions et des mesures fermes.»

Advertisement. Scroll to continue reading.

Vous pourriez aimer aussi

Buzz

Leral.net a tenu à écrire à notre chère sœur Diary Sow, perdue de vue il y a quelques jours. Tout le Sénégal attendait de...

Buzz

De retour au Sénégal depuis quelques jours, Diary Sow sort enfin de son mutisme. La jeune femme s’est exprimée sur Instagram via sa page...

Sénégal

« Trop de légèreté et de zones d’ombre dans ce projet de Akon City ! Le comble c’est que personne ne cherche à comprendre...

Buzz

Il y a de belles femmes dans chaque pays d’Afrique. Elles sont très belles, charmantes, magnifiques, grandes et classiques. Il y a toutes sortes...

Advertisement