Vidéo – Wouly, lutteur : « samay serigne gno may méy khaliss »

80

GALSEN221 – Wouly entretient une relation particulière avec les marabouts qu’il sollicite dans le cadre de ses combats. S’il est accusé de ne pas se prendre au sérieux, le lutteur révèle qu’il possède des marabouts bien plus aisés que lui. Mieux, il soutient qu’en plus de lui fournir des gris-gris, ils lui donnent également de l’argent. Malgré tout cela, il ne cesse de mordre la poussière. Des défaites qu’il explique par la seule volonté divine. Il en tire la conclusion suivante: même avec tous les marabouts du monde, Dieu est le seul et unique à décider.