Vidéo: Ya Awa TFM(Souma seuyaté douma tass) Youssou Ndour épinglé, NGONÉ NDOUR audité, PAPE DIOUF et BB BASS

56

Youssou Madjiguène N’Dour, né le 1er octobre 1959 à Dakar (Sénégal) est un auteur-compositeur-interprète, musicien et homme politique sénégalais.

« Roi du mbalax » au Sénégal, chanteur africain à la renommée internationale, il est également patron de presse à partir de 2003 et de la fondation du groupe Futurs Médias. Il s’engage dans le mouvement anti-Wade et devient, au sein du gouvernement Mbaye, ministre de la Culture et du Tourisme du Sénégal à partir du 4 avril 2012 puis ministre du Tourisme et des Loisirs du 29 octobre 2012 au 2 septembre 2013, avant d’être rattaché au président Macky Sall comme ministre-conseiller.

Aîné de sa famille, Youssou N’Dour est un Sérère qui a grandi dans le quartier de Médina à Dakar. Son père Elimane N’Dour est d’origine Sérère, sa mère Ndeye Sokhna Mboup est une griotte Wolof1,2.

De confession musulmane, membre de la confrérie mouride du Sénégal3, Youssou N’Dour a eu un fils, Birane, et une fille, Thioro, de deux mères différentes, puis s’est marié avec Mami Camara. Ensemble, ils ont eu quatre enfants avant de divorcer officiellement après dix-sept ans de mariage.

Il s’est remarié avec Aïda Coulibaly, métisse sénégalo-française, actuelle présidente de la Fondation Youssou N’Dour, et a eu avec elle quatre[réf. nécessaire] enfants dont l’avant-dernier est prénommé Ibrahima Nelson Mandela4.