Archives de catégorie : Santé

Comment le coronavirus affecte tout le corps

Le coronavirus endommage non seulement les poumons, mais aussi les reins, le foie, le cœur, le cerveau et le système nerveux, la peau et le tractus gastro-intestinal, ont annoncé vendredi des médecins dans un examen des rapports concernant les patients de Covid-19.

L’équipe du Columbia University Irving Medical Center à New York – l’un des hôpitaux inondés de patients au printemps – a fait part de ses propres expériences et a recueilli les rapports d’autres équipes médicales du monde entier.

Leur image complète montre que le coronavirus attaque pratiquement tous les principaux systèmes du corps humain, endommageant directement les organes et provoquant la coagulation du sang, obligeant le cœur à perdre son rythme sain, les reins à répandre le sang et les protéines et la peau à éclater en éruptions cutanées. Il provoque des maux de tête, des étourdissements, des douleurs musculaires, des douleurs à l’estomac et d’autres symptômes ainsi que des symptômes respiratoires classiques comme la toux et la fièvre.

“Les médecins doivent considérer le COVID-19 comme une maladie multisystémique”, a déclaré le Dr Aakriti Gupta, un cardiologue de Columbia qui a travaillé sur l’examen, dans un communiqué. “Il y a beaucoup de nouvelles concernant la coagulation, mais il est également important de comprendre qu’une proportion substantielle de ces patients souffrent de lésions rénales, cardiaques et cérébrales, et les médecins doivent traiter ces conditions avec la maladie respiratoire.”

Une grande partie des dommages causés par le virus semble provenir de son affinité pour un récepteur – une sorte de porte moléculaire dans les cellules – appelé ACE2. Les cellules tapissant les vaisseaux sanguins, les reins, les canaux hépatiques, le pancréas, le tractus intestinal et tapissant les voies respiratoires sont toutes recouvertes de récepteurs ACE2, que le virus peut utiliser pour attraper et infecter les cellules, écrit l’équipe Columbia dans leur revue, publiée dans la revue Nature Medicine.
“Ces résultats suggèrent que des lésions à plusieurs organes peuvent survenir au moins en partie en raison de dommages directs aux tissus viraux”, a écrit l’équipe.

L’infection à coronavirus active également le système immunitaire. Une partie de cette réponse comprend la production de protéines inflammatoires appelées cytokines. Cette inflammation peut endommager les cellules et les organes et la soi-disant tempête de cytokines est l’une des causes de symptômes graves.

“Ce virus est inhabituel et il est difficile de ne pas prendre du recul et de ne pas être impressionné par le nombre de manifestations qu’il a sur le corps humain”, a déclaré dans un communiqué le Dr Mahesh Madhavan, un autre boursier en cardiologie qui a travaillé sur la revue.

Les effets de la coagulation du sang semblent être causés par plusieurs mécanismes différents: dommages directs aux cellules tapissant les vaisseaux sanguins et interférence avec les divers mécanismes de coagulation dans le sang lui-même. Un faible taux d’oxygène dans le sang provoqué par une pneumonie peut rendre le sang plus susceptible de coaguler, selon les chercheurs.

Ces caillots peuvent provoquer des accidents vasculaires cérébraux et des crises cardiaques ou peuvent se loger dans les poumons ou les jambes. Ils obstruent les reins et interfèrent avec les traitements de dialyse nécessaires aux patients les plus malades.

Les dommages au pancréas peuvent aggraver le diabète, et les patients atteints de diabète se sont révélés être les plus à risque de maladie grave et de décès par coronavirus.
Le virus peut endommager directement le cerveau, mais certains des effets neurologiques proviennent probablement du traitement. “Les patients COVID-19 peuvent être intubés pendant deux à trois semaines; un quart ont besoin de ventilateurs pendant 30 jours ou plus”, a déclaré Gupta.
“Ce sont des intubations très prolongées, et les patients ont besoin de beaucoup de sédation. Le délire en soins intensifs était une maladie bien connue avant COVID, et les hallucinations peuvent être moins un effet du virus et plus un effet de la sédation prolongée.”
Le virus affecte le système immunitaire, épuisant les cellules T que le corps déploie habituellement pour combattre les infections virales. “La lymphopénie, un marqueur de l’immunité cellulaire altérée, est une découverte de laboratoire cardinale rapportée chez 67 à 90% des patients atteints de COVID-19”, ont écrit les chercheurs.

Les médecins doivent traiter tous ces effets lorsque des patients atteints de coronavirus se présentent à l’hôpital, a déclaré l’équipe de Columbia.
Il y a quelques bonnes nouvelles.
“Les symptômes gastro-intestinaux peuvent être associés à une plus longue durée de la maladie mais n’ont pas été associés à une mortalité accrue”, ont écrit les chercheurs. De nombreux effets cutanés, tels que des éruptions cutanées et des «orteils de Covid» violacés et gonflés, disparaissent également d’eux-mêmes.

COVID-19 Le “cas 5” de Touba est guéri (officiel)

Trois patients positifs au coronavirus ont été déclarées guéris ce lundi. Parmi eux, le cas de Touba qui avait contaminé plusieurs personnes dont des membres de sa famille

La maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) se caractérise par des symptômes bénins parmi lesquels un écoulement nasal, un mal de gorge, de la toux, et de la fièvre. L’atteinte peut être plus sévère chez certaines personnes et peut entraîner une pneumonie ou des difficultés respiratoires.

Plus rarement, la maladie peut être mortelle. Les personnes âgées, et les personnes qui présentent d’autres problèmes médicaux (p. ex. asthme, diabète, ou maladie cardiaque), peuvent être plus vulnérables et tomber gravement malades.

Covid-19: RÉSIDENCE “PLEIN SUD” DE SALY Un cas suspect sous analyse

Selon les informations de Libération online, la résidence «Plein sud», sise à Saly, a été provisoirement placée sous quarantaine : personne n’entre, personne ne sort. Ce, à la suite d’un cas suspect au coronavirus.

Les autorités médicales ont effectué des prélèvements sur le patient d’un âge très avancé. Normalement, les résultats seront connus dans les prochaines heures.

avec Libération online

Coronavirus: les premiers mots du patient guéri au Sénégal: «  Ne sombrez pas dans la psychose »

Déclaré guéri après deux tests négatifs, le premier patient diagnostiqué positif au Covid 19 au Sénégal est rentré chez lui aux Almadies, où il réside, après avoir été interné pendant quatre jours dans le compartiment spécial aménagé au Service des Maladies infectieuses de l’Hôpital Fann. Soulagé, il a accepté de réagir dans les colonnes du Soleil. Ses propos barrent la Une du quotidien national qui souligne un message d’espoir et de soulagement.

« Je sors aujourd’hui guéri et je tiens à remercier vivement et très sincèrement tout le personnel de l’hôpital Fann pour sa grande compétence et pour sa gentillesse. Je ne saurai oublier l’Institut Pasteur avec qui j’ai été en étroit contact tout au long de mon hospitalisation ainsi que le personnel du ministère de la santé qui a toujours eu avec moi une attitude très professionnelle et rassurante. Je dis à toutes et à tous : “Ne sombrez pas dans la psychose, soyez attentifs, solidaires et respectueux des consignes données. Sachez que mes prières continueront d’accompagner tous les malades. Je suis très heureux de rentrer chez moi et de retrouver les miens. »

Pour rappel, dès l’annonce, lundi dernier, de la confirmation de sa contamination au Covid 19, faisant de lui le premier patient officiellement atteint sur le territoire sénégalais, ce citoyen français qui depuis deux ans, réside au quartier “Les Almadies” avec sa famille, a été pris en charge par les autorités sanitaires. Les membres de sa famille (son épouse et ses deux enfants) ont également effectué les tests qui se sont révélés négatifs.