Centres de redressement: Me Bamba Cissé et Elhadj Diouf lâchent Kara

489

Me Elhadj Diouf et Me Bamba Cissé se sont retirés de la défense des prévenus dans l’affaire des centres de redressement de Serigne Modou Kara. La nouvelle vient de tomber.

Sérigne Modou Kara avait déclaré qu’il n’a pas besoin d’avocats dans cette affaire et confie le dossier à Cheikh Ahmadou Bamba. Une déclaration que les avocats jugent incompréhensible et frustrant.

Ils soulignent ne s’être jamais constitués ni volontairement ni bénévolement dans cette affaire, car ils ont été contactés par les proches du guide religieux, à savoir son fils, sa fille, la femme et le cousin du marabout pour assurer la défense des personnes arrêtées, moyennant le paiement d’honoraires.

Des honoraires qui ne sont, d’ailleurs, toujours pas payés. Les deux ténors du barreau, après, concertation, ont décidé de s’abstenir du dossier avant même la déclaration de Sérigne Modou Kara, renseigne la Rfm.

Pour rappel, 43 personnes ont été arrêtées et déférées au parquet et poursuivis pour maltraitance séquestration et trafic de drogue entre autres délits et doivent être entendue par le juge d’instruction du 8e cabinet en charge du dossier et 06 ont bénéficiés d’une liberté provisoire