Crie de cœur de Ngoné Ndour” Macky Sall na bayi artiste yii niou def soirée nous somme fatigués “

738

Le patrimoine musical sénégalais est plus connu que celui de la plupart des pays africains, grâce à la popularité du mbalax (musique traditionnelle Wolof), qui est un genre de musique percussive wolof ; elle a été popularisée par Youssou N’Dour. Le tambourinage sabar est particulièrement populaire.

La musique sénégalaise comme bien d’autres musiques en Afrique puise ses origines dans les chants des griots qui chantaient à la gloire des rois et des princes. À l’arrivée de l’Islam, des musulmans sont devenus des maîtres paroliers et ont développé l’art des prières chantées3.

Une institution à Dakar, le Théâtre national Daniel Sorano, regroupe d’illustres artistes sénégalais, tel le grand parolier, poète et griot Ndiaga Mbaye qui devient membre dès 1966 et bien d’autres encore…

Les générations suivantes de chanteurs vont à leur tour accaparer cette tradition tout en lui donnant un style plus moderne.