Du nouveau dans l’affaire du faux médecin Amadou Samba

G. Ng. Sarr et D. Ndiaye, les co-inculpés du pseudo docteur Amadou Samba avaient bénéficié d’une liberté provisoire accordé par le juge du 8e cabinet d’instruction du tribunal de grande instance de Dakar.

Alors qu’ils espéraient recouvrer la liberté, le Parquet a déchiré l’ordonnance du juge, informe le quotidien national Le Soleil dans sa livraison de ce vendredi.

Placé sous mandat de dépôt le jeudi 2 avril 2020, Amadou Samba, qui se faisait passer pour un médecin, aurait même effectué plusieurs tests concernant le coronavirus.

Il est poursuivi pour, entre autres délits, exercice illégal de la médecine, usurpation de titre et escroquerie portant sur des deniers publics.

Cet article Du nouveau dans l’affaire du faux médecin Amadou Samba est apparu en premier sur Sunubuzz.