Economie : les retombées du Magal de Touba révélées

Le Magal de Touba est institué journée chômée et payée mais rapporte énormément à l’économie sénégalais. Cela a été prouvé par une enquête scientifique dont les résultats ont été livrés par le docteur Souleymane Astou Diagne.

Le Magal rapporte au minimum 250 milliards à l’économie sénégalaise
Invité du grand jury de la Rfm, l’économiste, présentement en poste à l’université de Bambey, a révélé hier que, « le Magal de Touba génère 250 milliards dans l’économie du Sénégal. Ces 250 milliards sont repartis sous forme d’impact direct, qui est la dépense des organisateurs en une semaine ou en moins d’une semaine. Nous avons ensuite fait des enquêtes institutionnelles avec toutes les entreprises qui sont impliquées en amont et en aval ».

Lire aussi:
Pétrole et gaz : Le Sénégal attend les multinationales de pied ferme

L’économiste d’attirer l’attention des Sénégalais sur un fait non négligeable.
« Quand 5 millions de personnes se retrouvent sur un territoire pour communier au moins 3 jours, leur séjour est un prétexte pour consommer. Ces activités de consommation génèrent d’énormes dépenses. »

Le Magal de Touba a été célébré cette année le 28 octobre 2018 dans la ville sainte.

GALSEN221TV