Connect with us

Hi, what are you looking for?

Faits divers

Affaire Cheikh Niass/prison: les résultats surprenants de l’autopsie révélés

Les résultats de l’autopsie sur la mort de Cheikh Niass, l’émigré décédé au commissariat de Wakinan Nimzat sont tombés. Selon la Rfm, les examens ont révélé une mort liée à la Covid-19 et une hyperglycémie (une augmentation anormale du taux de glucose dans le sang).

Advertisement. Scroll to continue reading.

Il faut noter que la famille de la victime a fait face à la presse dernièrement pour rejeter toute hypothèse qui tenterait à faire croire que Cheikh Niass était malade.

«Il était bien portant et ne présentait aucune signe de maladie», a déclaré son oncle lors d’une conférence de presse organisée par la famille.

Advertisement. Scroll to continue reading.

rappel des faits

Près d’une semaine après le décès de Cheikh Niass, les doutes ne sont pas levés dans la tête des membres de sa famille, qui nient l’existence d’une quelconque autopsie. En attendant, la police refuse de se prononcer sur cette affaire, qui défraie encore la chronique.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Par Justin GOMIS et Abdou Latif MANSARAY – A Wakhinane-Nimzatt, la colère et la tristesse sont palpables chez la famille Niass. Sous la tente dressée devant leur domicile, l’attente du corps de Cheikh Niass, décédé, après son placement sous mandat de dépôt, au Pavillon spécial de l’Hôpital Aristide Le Dantec, est insoutenable. Si la première «autopsie» parle de mort due à une crise d’hyperglycémie, la famille de Cheikh Niass conteste cette version avec véhémence. Elle soutient qu’il «n’y a jamais eu d’autopsie. Personne n’a touché au corps parce que son épouse avait demandé que l’autopsie ne soit pas faite. Il était bien portant. On ne peut pas croire à une mort naturelle. On veut savoir ce qui s’est passé entre le commissariat et Cap Manuel. A-t-il été battu ?», s’interroge l’oncle de la victime Assane Thiam. Il demande une autopsie rigoureuse pour essayer de matérialiser les soupçons de torture de la police de Wakhinane-Nimzatt, qui avait procédé à son arrestation lors d’un banal contrôle rou­tier. «Nous de­mandons aux ministres de l’Intérieur et de la Justice d’ouvrir une enquête», enchaîne Assane Thiam.
Près d’une semaine après la mort de l’émigré Cheikh Niass, c’est toujours l’omerta du côté de la police. «Nous ne pouvons pas nous prononcer, parce que nous n’avons pas reçu d’instruction de la hiérarchie», dit un membre du Bureau des relations publiques de la Police nationale joint par téléphone. D’après lui, il n’a pas le droit d’outrepasser les prérogatives hiérarchiques. «C’est à la hiérarchie de se prononcer sur cette affaire», insiste-t-il.

«C’est à la hiérarchie de se prononcer»
A la question de savoir quand la police se prononcera sur cette affaire, le policier ne veut pas trop s’avancer. «Je ne sais pas. Nous sommes à l’écoute de la hiérarchie», a-t-il martelé au bout du fil. Pourtant, la version de la police est très attendue dans cette affaire si l’on sait que deux jours après l’annonce du décès de Cheikh Niass, le lieutenant Ameth Bachir Ndiaye, patron du poste de Police de Wakhinane-Nimzatt, a été muté pour sans doute calmer la colère de la famille de la victime. Alors qu’il conteste cette mesure conservatoire à son encontre.
Pour rappel, Cheikh Niass a été interpellé à quelques jours du Magal de Touba dans la circulation par la police. Il est invité à présenter son permis de conduire, sa carte grise et sa carte d’assurance. Envoyé en prison, il est transféré aux urgences de l’hôpital Aristide Le Dantec où il est passé de vie à trépas. Selon les résultats de l’autopsie, il serait mort d’hyperglycémie. Cette autopsie fait couler beaucoup de salive.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Vous pourriez aimer aussi

Buzz

Leral.net a tenu à écrire à notre chère sœur Diary Sow, perdue de vue il y a quelques jours. Tout le Sénégal attendait de...

Buzz

De retour au Sénégal depuis quelques jours, Diary Sow sort enfin de son mutisme. La jeune femme s’est exprimée sur Instagram via sa page...

Sénégal

« Trop de légèreté et de zones d’ombre dans ce projet de Akon City ! Le comble c’est que personne ne cherche à comprendre...

Buzz

Il y a de belles femmes dans chaque pays d’Afrique. Elles sont très belles, charmantes, magnifiques, grandes et classiques. Il y a toutes sortes...

Advertisement