Il s’agit d’un baptême au cours duquel un « laax » a été servi après que le nom du bébé a été annoncé. Quelques instants après, des effets indésirables se sont fait sentir et tous ceux qui avaient consommé le fameux « laax » ont commencé à le dégurgiter.

Le drame a eu lieu au village de Ndouff, commune de Ndiayène Sirakh. Au finish, plus de 250 personnes ont été acheminées au district sanitaire de khombole et au poste de santé de Kaba…