Archives de catégorie : Faits divers

Hamdallaye: Une jeune fille reçoit une balle à la poitrine et rend l’âme (photos)

Le sang continue de couler à Conakry en marge des violences post-électorales. Alors que plusieurs morts ont été déplorés hier, ce vendredi 23 octobre 2020, c’est une jeune fille âgée de moins de 20 ans qui a reçu une balle au niveau de la poitrine à Hamdallaye.

Elle a rendu l’âme quelques instants après.

Selon les informations de Africaguinée, la jeune fille était sortie pour acheter du pain lorsqu’elle a reçu la balle qui lui a été fatale.

Sur les photos en dessous, envoyées par notre correspondant en Guinée, vous pouvez même voir sa monnaie.
Malheureusement, elle se trouvait au mauvais endroit au mauvais moment.

Alpha Condé, né le 4 mars 1938 à Boké en Basse-Guinée, est un homme d’État guinéen. Il est président de la République de Guinée depuis le 21 décembre 2010.

En 1977, il fonde le Mouvement national démocratique (MND), qui devient par la suite Unité, justice, patrie (UJP), le Rassemblement des patriotes guinéens (RPG), le Rassemblement du peuple de Guinée, puis le RPG-Arc-en-ciel.

Il se présente sans succès aux élections présidentielles de 1993 et 1998.

Il remporte l’élection présidentielle de 2010, obtenant 52,5 % des suffrages exprimés au second tour face au candidat de l’Union des forces démocratiques de Guinée, Cellou Dalein Diallo. Il est élu pour un second mandat en 2015 avec 57,9 % des voix au premier tour.

Cellou Dalein Diallo, né le 3 février 1952 à Labé, est un homme d’État guinéen.

Premier ministre de décembre 2004 à avril 2006 et candidat à l’élection présidentielle de 2010, qu’il perd au second tour face à Alpha Condé, il est à partir de 2007 président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG).

Triste confidences d’un mari battu : “Sama diabar damay daure dima saga”

Suzanne Steinmetz a écrit : « Le crime le plus sous-estimé n’est pas la femme battue, mais le mari battu » estimant qu’aux États-Unis, « un homme meurt tous les quatre jours des mains de sa femme qui elle-même subissait des violences »

La violence conjugale est la violence exercée par un des conjoints sur l’autre, au sein d’un couple, s’inscrivant dans un rapport de domination et se distinguant des disputes conjugales entre individus égaux.

Elle s’exprime par des agressions verbales, psychologiques, physiques, sexuelles, des menaces, des pressions, des privations ou des contraintes pouvant causer chez la victime des dommages psychologiques, physiques, un isolement social voire aller jusqu’à la mort.

Il peut s’agir d’un phénomène circonstanciel (violence situationnelle), mais aussi parfois d’un processus systémique et évolutif (terrorisme conjugal).

La violence conjugale est une forme de violence domestique ou violence familiale (violence qui touche également les autres personnes du foyer, en particulier les enfants du couple). Ayant souvent lieu dans l’espace privé, elle n’est pas toujours repérée. De ce fait, certains chercheurs estiment que le « huis clos conjugal » est un « haut-lieu de violences ».

Il s’agit d’un des facteurs majeurs de risque pour la santé des femmes âgées de 19 à 44 ans dans le monde4.