L’histoire parait surréaliste. Quatre sœurs, toutes des élèves âgées de 13, 15, 18 et 21 ans font face à leur père adoptif qu’elles accusent de viols répétés et d’attouchements. Sous le regard vigilant des enquêteurs de la gendarmerie de Thiaroye, le père adoptif âgé de 54 ans écoute sans broncher les témoignages sous fond de déballages des filles en pleurs. Pourtant, il y a bien longtemps que ces actes d’attouchements et d viols répétés auraient pu être découverts selon L’Observateur repris par Senegal7 à travers ces lignes.

Alertée plus d’une fois par ses filles, leur mère (aujourd’hui décédée) ne pouvait y croire. Bien au contraire à chaque que l’une de ses quatre filles nées d’un autre mariage lui parlait des attouchements exercés sur elle par leur père adoptif, elle s’empressait de la traiter de menteuse demandant même à son époux de lui infliger une bonne correction.

Galsen221.com