Suite au désistement de la partie civile, Moumy Diaw s’en sort avec une peine de deux ans dont un mois ferme. La femme avait été arrêtée pour le vol d’un bébé de trois jours dans une clinique de Touba à Darou Khoudoss, alors qu’elle s’était déguisée en sage-femme pour détourner les soupçons du personnel soignant et du vigile.

Grâce à la dextérité de son avocat, Me Khassimou Touré auteur d’un discours fort émouvant, le Président du tribunal s’est montré clément, refusant de suivre le procureur Moussa Guèye. Ce dernier avait requis une peine de deux ans de prison dont 6 mois ferme.

Moumy dira n’avoir toujours pas compris pourquoi elle est passée à l’acte, présentant ses excuses après avoir reconnu son forfait.

La famille de Moumy s’est sentie absolument soulagée. Cheikh Touré, son mari et sa délégation savaient que cette dernière encourait une peine de 5 ans.

Dakaractu