GRANDS MOULINS DE DAKAR: Pape Abdoulaye Djigal crache ses vérités et appelle à la sérénité

Monsieur Pape Abdoulaye Djigal, Directeur des Ressources Humaines et de la communication des Grands Moulins de Dakar, dans un entretien qu’il nous a accordé, s’est prononcé sur la situation de son entreprise. Selon lui, l’entreprise fonctionne à merveille même si certains ont tenté de menacer. Ainsi, il appelle au dialogue pour que les uns et les autres puissent retrouver le droit chemin.

La situation aux Grands Moulins de Dakar a fait couler beaucoup d’encre ces derniers jours avec une grève de 48 heures décrétée par une partie des travailleurs. Ce qui nous a poussés à interviewer Monsieur Pape Abdoulaye Djigal qui rassure sur le bon déroulement du service même s’il déplore le comportement de ces travailleurs qui sont partis en grève « sans raison ».

« Avant tout je regrette que la grève soit la méthode utilisée pour accéder au dialogue. Il est regrettable que cette démarche soit privilégiée par nos interlocuteurs. Par contre je peux dire que cette grève n’a pas été suivie parce que une majorité silencieuse a su se montrer aujourd’hui et poser un acte très fort sur l’attention qu’ils ont sur leur entreprise et sur le modèle social qu’il y a aux Grands Moulins. Je ne veux pas dire qu’il n’y a d’autres choses à faire ou à améliorer. Et dans une entreprise il y aura toujours des revendications mais ça doit être avec la manière. Nous avons entendu pendant trois mois des propos, des démarches et des menaces qui ne sont pas à l’honneur de nos entreprises et encore moins des centrales syndicales. On devrait se remettre en cause car les outils de dialogue quand ils sont bafoués cela finit par des préavis de grève qui accouchent d’une souris. Maintenant ceux qui sont devant, puisqu’ils sont d’une minorité n’ont pas pu bloquer l’entreprise ; et on ne peut que s’en réjouir. Mais nous attendons qu’ils arrentent leur mouvement et qu’ils retrouvent leur outil de travail qu’ils reprennent leur poste de travail et qu’ils continuent à construire le vivre ensemble. Tout ce que je peux dire c’est que notre entreprise fonctionne bien et que nos partenaires, nos fournisseurs et nos clients peuvent continuer à compter sur nous. Nous sommes une direction très ouverte au dialogue mais qui ne fonctionne pas à l’insulte ou à la menace. Nous avons du regret mais nous espérons que les gens retrouvent le droit chemin », a soutenu Monsieur Pape Abdoulaye Djigal.

Sur la question des cinq employés renvoyés de l’entreprise, Monsieur Djigal soutient qu’ils se trompent d’interlocuteur étant donné que ces cinq salariés ont commis une faute lourde. « Ils ont commis des actes qui sont inacceptables qui rendent impossibles la poursuite des relations et du travail parce que quand le respect est bafoué il ne peut plus se passer grand-chose. Je regrette que ceux qui les accompagnent ne puissent pas leur dire la vérité. Ainsi je les invite à aller parler au juge et en ce moment là je pense que c’est le service public qui serait face à un comportement qui n’est pas acceptable. Je les appelle également au respect du droit des entreprises et surtout des employeurs. »

Pour terminer, le Directeur des Ressources Humaines et de la communication des Grands Moulins de Dakar déplore la cause qui a poussé une partie des employés à aller en grève sans raison. Ainsi, il les appelle à se ressaisir et à revenir au travail même si le travail continue correctement.