Guéguerre à l’Apr: Macky Sall en passe de siffler la fin de la récréation

Le Président de la République, Macky Sall va prendre des mesures pour mettre fin à la guéguerre entre responsables politiques de l’Alliance pour la République. C’est une déclaration du porte-parole adjoint du parti présidentiel. Abdou Mbow qui désavoue Serigne Mbacké Ndiaye après sa proposition portant surpression de la limitation des mandats présidentiels.
C’est dire que l’actuel locataire du Palais de Roume va taper du poing sur la table pour rappeler ses troupes à l’ordre. « Nous condamnons toute forme de violence; physique comme verbale. Le Président de la République sifflera la fin de la récréation. Je le dis parce que je suis porte-parole adjoint du Parti. Dans un parti politique, il y a une manière de fonctionner« , a déclaré dimanche, dans l’émission remue ménage de Rfm, Abdou Mbow.

Conduite à tenir face à la guéguerre

Le porte-parole adjoint a assuré que des discussions vont être faites dans les instances du parti – au niveau, peut-être du secrétariat exécutif national, pour voir exactement ce qu’il y a à faire.

« Serigne Mbacké Ndiaye n’est pas membre de l’Apr (…) »
Le responsable politique s’est démarqué de la sortie polémique de Serigne Mbacké Ndiaye. Le Coordonnateur de la plateforme Rapel qui propose que la limitation des mandats présidentiels soit supprimée. « Il n’est ni membre de l’Apr ni porte-parole de l’Apr ni porte-parole de notre coalition encore moins porte-parole du pôle de la majorité. Vous savez, cette personne donc ne peut pas parler au nom de la majorité. Vraiment il faut que ça soit clair« , a détaillé M. Mbow.

Manipulation

Selon l’ancien vice-président de l’Assemblée nationale, les informations – de Serigne Mbacké Ndiaye – relèvent donc d’une vaine tentative de manipulation et de divertissement de l’opinion mais également d’une volonté manifeste de jeter le discrédit sur l’action du Président de la République qui, par la Constitution issue du référendum a définitivement clos le débat sur la limitation des mandats.