Guinée : Alpha Condé vient de refaire surface (photo)

25

Alpha Condé a effectué ce mercredi 28 octobre 2020 une visite à l’hôpital militaire du Camp Almamy Samory Touré dans le but de s’enquérir de l’état de santé des militaires blessés lors des dernières violences post-électorales.

Le président nouvellement réélu était accompagné du ministre de la défense Dr Mohamed Diané, et de Tibou Camara, mais aussi des officiers de l’armée guinéenne.

Alpha Condé déclaré victorieux par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) vient de déclarer de l’élection présidentielle en Guinée.

Selon l’instance qui a annoncé les résultats provisoires globaux, le Président sortant est élu au premier tour avec 59,49% des voix. La même source « donne » 33,50 % à Cellou Dalein Diallo qui s’était autoproclamé vainqueur.

Parcours du candidat

Alpha Condé, né le 4 mars 1938 à Boké en Basse-Guinée, est un homme d’État guinéen. Il est président de la République de Guinée depuis le 21 décembre 2010.

En 1977, il fonde le Mouvement national démocratique (MND), qui devient par la suite Unité, justice, patrie (UJP), le Rassemblement des patriotes guinéens (RPG), le Rassemblement du peuple de Guinée, puis le RPG-Arc-en-ciel. Il se présente sans succès aux élections présidentielles de 1993 et 1998.

Il remporte l’élection présidentielle de 2010, obtenant 52,5 % des suffrages exprimés au second tour face au candidat de l’Union des forces démocratiques de Guinée, Cellou Dalein Diallo. Il est élu pour un second mandat en 2015 avec 57,9 % des voix au premier tour.

Origines

D’ethnie Dioula, ses parents sont originaires de Bobo Diolasso, une ville du Burkina Faso ; son père serait venu dans la région de Kankan (Haute-Guinée), pendant la période coloniale, comme cuisinier.

Études

Scolarisé à l’école primaire du Centre à Conakry, puis au collège (séminaire) des Pères à Dixinn, Alpha Condé part en France à l’âge de 15 ans, après avoir eu son brevet.

Élève en classe de seconde au lycée Pierre-de-Fermat de Toulouse, il poursuit son cursus à Louviers, où des relations de son père le confient au maire, Pierre Mendès France, qui devient son tuteur pendant ses classes de première et terminale. Il passe son baccalauréat à Paris, au lycée Turgot, où il sympathise avec Bernard Kouchner, qu’il considère comme son frère3.

Après un passage à la Sorbonne, Alpha Condé obtient une licence en sociologie puis un diplôme d’études supérieures (DES), avant de devenir docteur d’État en droit public à la faculté de droit de l’université Paris-I.