Les habitants de Gorée bloquent la chaloupe. Pour des raisons de sécurité, ils veulent empêcher un autre « Joola »

dkr 222
dkr 222

Gorée est en colère. Les résidents de l’île ne veulent pas assister à un autre « Joola » (naufrage survenu en 2002, du bateau qui assurait la desserte Dakar-Ziguinchor-Dakar et qui avait causé la mort de près de 2000 personnes). Raison pour laquelle les Goréens ont bloqué la chaloupe, samedi dernier.

Le mouvement d’humeur des insulaires a duré entre 11 et 15 heures passées, samedi, et a consisté à empêcher le navire « Beer » d’assurer la liaison Dakar-Gorée, renseigne l’Enquête. Ainsi, ceux qui avaient pris la résolution d’aller sur l’île historique, ce jour-là, ont dû partir. Selon une source de nos confrères, c’est pour des raisons de sécurité, mais aussi de mobilité, que les Goréens ont empêché les rotations, depuis le quai de Gorée.

Lire aussi:
La lettre du fils d’Ahmet Khalifa Niass en hommage à son homonyme Sidy Lamine

« Il y a pratiquement 4.000 élèves de tout le Sénégal qui devaient venir ici avec ce seul navire. Pour retourner sur Dakar, ils sont là jusqu’à 21 ou 22 heures. Ce n’est pas normal que des enfants de 5 à 10 ans restent sur l’île, sans encadrement adéquat, jusqu’à ces heures indues. Sans compter que les Goréens qui travaillent en ville mettent 2 heures de temps pour avoir une chaloupe. Ca n’a que trop duré« , peste-t-elle. Une situation qui commençait à devenir monnaie courante, selon la même source qui donne les raisons de ces désagréments. Selon elle, la chaloupe « Coumba Castel » est à l’arrêt, depuis quelques temps. « Elle doit aller en carénage (révision de la coque)« , précise-t-elle.

Senego

GALSEN221TV