Hausse du carburant: l’Etat a supporté une partie des charges

Le Gouvernement assure qu’il n’a pas appliqué la vérité des prix malgré la hausse à la pompe qui fait que le litre du super passe 775 Fcfa et celui du gasoil, à 655 Fcfa.

D’après les autorités, la hausse allait être plus importante si elles n’avaient pas supporté une bonne partie des charges.

Lire aussi:
Vidéo : la manière d’économiser du carburant en conduisant

Elles estiment que la vérité des prix voudrait que le litre du super revienne à 825 Fcfa et le gasoil à 705 Fcfa.

En outre, soutiennent-elles, les prix n’ont pas atteint ceux de 2012, quand le litre du super était de 800 Fcfa et celui du gasoil à 700 Fcfa.

GALSEN221TV